23 juin 2020
Fin de session parlementaire
Plamondon se dit fier des interventions du Bloc Québécois en temps de pandémie
Par: Jean-Philippe Morin

Louis Plamondon. Photothèque | Les 2 Rives ©

Le député de Bécancour–Nicolet–Saurel, Louis Plamondon, dresse un bilan positif de son parti, le Bloc Québécois, en cette fin de session parlementaire historique marquée par la COVID-19.

Publicité
Activer le son

« Le vrai caractère des gens se révèle en temps de crise et je suis fier de mes collègues. Nous avons mis nos concitoyens et nos concitoyennes au cœur de toutes nos actions. Nous avons collaboré avec le gouvernement lorsqu’il le fallait et nous lui avons fait des propositions lorsqu’il devait faire mieux pour le Québec […] », se réjouit Louis Plamondon, qui est également le président du caucus du Bloc.

Parmi les réalisations de son parti, il note qu’avant la crise, le Bloc a négocié et obtenu une protection accrue pour l’aluminium du Québec, en plus de faire adopter une motion réclamant du gouvernement la bonification des prestations de maladie de l’assurance-emploi pour mieux soutenir les personnes souffrant de maladies graves comme le cancer. Le parti a aussi réclamé l’abandon du projet de mine de sables bitumineux Teck Frontier et a soutenu la laïcité de l’État.

À l’approche de la pandémie, le Bloc a rapidement demandé la fermeture des frontières canadiennes, puis a créé une cellule de crise pour rapatrier les Québécoises et les Québécois pris à l’étranger afin de répondre aux questions des citoyens et entreprises alors que Service Canada fermait ses bureaux partout sur le territoire.

Durant la crise, le Bloc a mené le combat pour obtenir du soutien financier aux aînés, en plus d’exiger le maintien des militaires dans les CHSLD tant que leur travail demeure nécessaire. Le parti a également obtenu de nombreuses modifications à la PCU pour qu’elle protège plus de gens qui en ont besoin et qu’elle soit plus incitative au travail. Le Bloc a également obtenu des élargissements de l’accès aux programmes de subvention salariale et du compte d’urgence pour les entreprises.

De plus, Louis Plamondon se réjouit de l’insistance du Bloc à régler le conflit avec la nation Wet’suwet’en avec le démantèlement pacifique des barrages ferroviaires.

image