4 mai 2021
Philip-Michaël Pinard-Devos et le HC Ajoie sacrés champions de la Swiss League
Par: Alexandre Brouillard

Le hockeyeur sorelois Philip-Michaël Pinard-Devos et le HC Ajoie ont remporté les séries éliminatoires de la Swiss League, le 28 avril dernier. Photo gracieuseté

Le Sorelois Philip-Michaël Pinard-Devos et le HC Ajoie ont remporté les séries éliminatoires de la Swiss League en battant le EHC Kloten en prolongation par la marque de 5 à 4, lors du sixième duel de la série, le 28 avril dernier. Avec cette victoire, la formation jurassienne accèdera officiellement à la National League (division 1) pour au moins les deux prochaines saisons.

Publicité
Activer le son

« Je peine à croire ce qui s’est passé! Je suis très heureux d’avoir remporté les séries et de pouvoir accéder à la National League avec le HC Ajoie. C’est un rêve que j’avais depuis très longtemps. J’ai vécu de très beaux moments, depuis mon arrivée à Ajoie en 2016, comme soulever la Coupe de Suisse l’année dernière. Toutefois, le 28 avril 2021 est officiellement la plus belle journée de ma carrière de hockeyeur professionnel », confie le Sorelois, tout en affirmant être encore sur un nuage.

Le joueur de centre avait entamé la danse du printemps fort d’une saison de 26 buts, 54 assistances et 80 points en 46 matchs, permettant ainsi à l’équipe jurassienne de clore le calendrier régulier en deuxième position tout juste derrière le EHC Kloten.

« Nous étions confiants dès le début de la première ronde face au EHC Visp, que nous avons éliminé en quatre rencontres. Notre gardien de but, Tim Wolf, a été la vedette de la série en stoppant pratiquement tous les tirs de l’adversaire », explique Philip-Michaël.

La situation s’était toutefois corsée, lors de la deuxième ronde, face au SC Langenthal. « C’est notre bête noire. Depuis 2016, nous avons perdu 24 des 29 matchs face à Langenthal. Nous avions toujours de meilleures formations, mais nous éprouvions toujours beaucoup de difficulté contre eux. Au final, nous avons perdu le premier match, mais nous avons rebondi et gagné la série en six rencontres », détaille-t-il.

Place à la finale

Le HC Ajoie arrivait donc en grande finale face au EHC Kloten avec le couteau entre les dents. Toutefois, quelques heures avant le début des hostilités, une rumeur selon laquelle Philip-Michaël et son coéquipier québécois, Jonathan Hazen, avaient signé des contrats avec le EHC Kloten faisait les manchettes. « Cet épisode n’a vraiment pas été facile! Plusieurs rumeurs couraient et certaines personnes nous critiquaient. Je devais toutefois rester concentré sur le hockey », admet-il.

« Même si je venais de parapher un contrat de quatre saisons supplémentaires avec Ajoie, une clause à mon contrat me permettait de m’engager avec une autre formation pour atteindre la National League. Tout le monde le sait, mon rêve a toujours été d’atteindre la première division suisse. J’avais donc signé un contrat avec le EHC Kloten advenant le cas que nous ne remportions pas la finale », confie Pinard-Devos, tout en spécifiant qu’il continuait tout de même à se donner cœur et âme pour le HC Ajoie même s’il s’était entendu avec l’équipe qu’il voulait vaincre en finale.

Malgré cette distraction, le HC Ajoie a fini par vaincre Kloten en six rencontres pour ainsi devenir les champions des séries éliminatoires de la Swiss League et obtenir leur billet pour la National League. « C’est complètement fou quand j’y repense! Nous avons battu une équipe qui a un budget trois fois plus élevé que nous. Je ne cacherai pas qu’on ne croyait plus à la victoire lorsque Kloten avait inscrit trois buts sans réplique, lors de la seconde période du sixième match. On était mené 4 à 2, c’était impossible de ne pas douter à ce moment. Surtout que Kloten contrôlait le jeu », détaille le Sorelois.

Après avoir participé aux deux buts suivants, créant ainsi l’égalité, le HC Ajoie a entamé la prolongation avec une seule idée en tête : atteindre la National League. « Nous avons tout donné durant la supplémentaire. Kloten nous dominait, mais la patinoire s’est ouverte et mon coéquipier, Joggi Mathias, a marqué le but vainqueur », relate-t-il avec beaucoup d’émotion.

Promotion en National League

Après avoir été le meilleur marqueur de séries éliminatoires avec 28 points en 16 matchs, le Sorelois est très excité à l’idée de jouer en première division sous les couleurs jurassiennes pour les deux prochaines saisons, au minimum.

« C’est vraiment la cerise sur le sundae d’atteindre la National League avec Ajoie, alors que durant les séries, le propriétaire de notre équipe ne savait pas s’il voulait voir le HC Ajoie monter en première division », explique le Sorelois.

Les dirigeants du club ont finalement avisé leur joueur étoile, quelques heures avant le début du sixième match de la finale, qu’advenant un championnat, le HC Ajoie allait bel et bien jouer en première division. « J’étais sous le choc. Je n’ai pas été capable de dormir durant l’après-midi. Ils ont annoncé la nouvelle à toute l’équipe juste avant le début du match dans le vestiaire. J’étais très émotif à ce moment. On voulait tout donner pour éliminer Kloten », relate-t-il.

Philip-Michaël prendra quelques journées de congé avant de renouer avec l’entraînement. « Je vais savourer le championnat et après, je vais m’entraîner pour la prochaine saison en National League. J’ai des choses à prouver, je suis prêt pour le défi et je suis très excité par l’opportunité », conclut-il.

image