23 juin 2016
Pas de nouvelle classe de maternelle 4 ans à Sorel-Tracy
Par: Sarah-Eve Charland
La Commission scolaire attendra en 2017-2018 pour ouvrir une deuxième classe de maternelle quatre ans. | TC Média - Archives

La Commission scolaire attendra en 2017-2018 pour ouvrir une deuxième classe de maternelle quatre ans. | TC Média - Archives

La Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy n’ouvrira pas une deuxième classe de maternelle quatre ans à l’automne même si le ministère de l’Éducation lui en a offert la possibilité.

« C’est un service qu’on adore. On y croit. Il est important. En raison du délai trop court, on a décliné l’offre du ministère. Mais ce n’est que partie remise », affirme la directrice des Services éducatifs de la CS, Martine Rondeau.

Le gouvernement a fait l’annonce, au début du mois de juin, de la création de 100 nouvelles classes de maternelle quatre ans pour l’année 2016-2017, ce qui portera le nombre de classes à 186 parmi les 68 commissions scolaires du Québec.

Le projet de maternelle quatre ans vise à prévenir le décrochage scolaire à long terme dans les secteurs dont les indices de défavorisation sont les plus élevés.

Dans la région, une classe de maternelle quatre ans est ouverte depuis deux ans à l’école Martel à Saint-Joseph-de-Sorel. La CS envisage d’ouvrir la deuxième classe à l’école Maria-Goretti qui présente une cote 9 sur l’échelle de défavorisation. Un étant favorisé et 10 très défavorisé.

Pour l’année 2016-2017, 10 élèves sont inscrits pour la maternelle quatre ans à l’école Martel.

Délai trop court

Afin d’y ouvrir une autre classe de maternelle à l’école Maria-Goretti, la CS doit effectuer des réaménagements.

« Toutes les écoles dans le secteur Sorel sont quand même limitées en terme d’espace. Il faut effectuer des réaménagements et agrandir par l’intérieur. On se donne du temps pour avoir un environnement acceptable », explique la responsable aux communications, Christine Marchand.

Cela donnait peu de temps à la CS pour mettre en place toute l’organisation nécessaire, ajoute-t-elle. Entre autres, les inscriptions se sont déjà conclues en février dernier. « Les critères d’admissibilité sont restrictifs. Les délais sont raccourcis pour aller chercher la clientèle visée », ajoute-t-elle.

La Commission scolaire des Patriotes mettra également en place une classe de maternelle 4 ans à l’école Mère-Marie-Rose à Contrecœur.

Le gouvernement investira 10,43 M$ dans le déploiement de ces maternelles.

« Nous croyons qu’agir tôt permet aux enfants de se développer à tous les points de vue, faisant en sorte qu’ils croient en leurs capacités dès le début de leur cheminement scolaire ce qui les aide à conserver le goût d’apprendre tout au long de leur parcours », a mentionné le ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Sébastien Proulx, par le biais d’un communiqué.

image