16 avril 2018
Les Éperviers tirent de l'arrière 3-1 dans leur série
« On est loin d’avoir lancé la serviette » – Christian Deschênes
Par: Jean-Philippe Morin

L'entraîneur Christian Deschênes ne perd pas espoir de remonter dans la série. (Photo : Pascal Cournoyer)

Avec des défaites de 4-2 et 5-3 les 13 et 14 avril à Thetford Mines, les Éperviers de Sorel-Tracy tirent maintenant de l’arrière 3-1 dans leur série demi-finale contre l’Assurancia. Malgré tout, l’entraîneur Christian Deschênes est loin d’avoir abandonné.

« Ce n’est pas la position dans laquelle on voulait être, mais on l’a fait l’an passé en première ronde contre Rivière-du-Loup. On tirait de l’arrière 3-1 dans la série et on a gagné trois matchs de suite. Il faut que les gars aient dans la tête qu’on est capable de le faire », souligne-t-il.

Malgré des défaites au cours des trois derniers matchs, les Éperviers ont accordé 25 tirs au but ou moins à chaque rencontre.

« C’est un signe que c’est faisable! C’est souvent une question de détails. À Thetford, lors des deux matchs, on a joué du hockey de rattrapage constamment. De la façon dont on a joué là-bas, en les dominant sur leur glace et en leur mettant beaucoup de pression, je ne vois pas pourquoi on ne pourrait pas gagner les trois prochains matchs », évoque Christian Deschênes.

La perte de David Massé et Maxime Robichaud a fait mal aux Sorelois, croit l’entraîneur. « On a une belle profondeur, mais quand on perd des joueurs-clés qui jouent de grosses minutes, ça fait plus mal qu’autrement à la fin », admet-il.

Selon Christian Deschênes, la série se joue présentement devant le filet. « On ne se le cachera pas; [Jean-Philippe] Levasseur (NDLR : le gardien de l’Assurancia) joue du gros hockey. Malgré tout, je suis confiant que mes joueurs vont rebondir. Les gars y croient encore. Ça prend une performance collective sur toutes les facettes du jeu. Il faut travailler plus tout en faisant moins d’erreurs. Il faut aussi éviter le banc des punitions. On a eu deux à trois punitions par match qui ont coûté au moins un but chaque fois », conclut l’entraîneur-chef des Éperviers.

Le match #5 aura lieu le jeudi 19 avril, au Colisée Cardin. Si les Éperviers l’emportent, le match #6 se déroulera à Thetford Mines le vendredi 20 avril. Si un match #7 est nécessaire, il aura lieu le samedi 21 avril, à 20h au Colisée Cardin.

Les Éperviers tirent de l’arrière 3-1 dans leur série contre l’Assurancia. (Photo: Pascal Cournoyer)

image