22 juillet 2016
« On a bataillé fort jusqu’à la fin » – Marc Jussaume
Par: Jean-Philippe Morin
Les joueuses de Richelieu-Yamaska ont tout donné lors des Jeux du Québec. | Photo: TC Média – Denis Bélanger

Les joueuses de Richelieu-Yamaska ont tout donné lors des Jeux du Québec. | Photo: TC Média – Denis Bélanger

Malgré une 12e place alors que leur objectif était un top 10, les entraîneurs sorelois Marc Jussaume et Laurie Champagne-Généreux, de l’équipe féminine de volleyball qui a participé aux Jeux du Québec à Montréal du 18 au 20 juillet pour l’équipe de Richelieu-Yamaska, sont plus que satisfaits de la performance de leurs joueuses.

Après un départ catastrophique le 18 juillet de trois défaites contre le Lac-St-Louis, l’Est-du-Québec et la Côte-Nord, les joueuses se sont bien reprises la deuxième journée, le 19 juillet, avec des victoires contre Lanaudière et le Centre-du-Québec, puis une défaite en trois sets contre le Saguenay–Lac-St-Jean. Lors de la dernière journée, l’équipe de Marc Jussaume a pris sa revanche contre la Côte-Nord, avant de s’incliner en trois sets contre l’Abitibi et l’Outaouais.

« Après nos trois défaites la première journée, les filles se sont beaucoup parlées. On a su pourquoi ça ne fonctionnait pas; c’était une question de communication, de nervosité. On ne travaillait pas en équipe. La deuxième journée, les filles étaient plus stables à tous les niveaux, on limitait nos erreurs », philosophe M. Jussaume.

Malgré une fiche de trois victoires et six défaites, l’entraîneur se dit plus que satisfait du parcours de ses joueuses.

« Plusieurs de nos défaites ont été en trois sets contre des équipes du top 10. On a bataillé jusqu’à la fin. Si on n’échappait pas notre avant-dernier match contre l’Abitibi, on jouait un match pour la 9e ou la 10e place. C’était très près, il nous en manquait juste un peu », ajoute-t-il.

image