5 septembre 2017
Michel Péloquin brigue à nouveau la mairie à Sainte-Anne-de-Sorel
Par: Sarah-Eve Charland
Michel Péloquin a été élu au poste de maire en 2013 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Michel Péloquin a été élu au poste de maire en 2013 à Sainte-Anne-de-Sorel. | Gracieuseté

Michel Péloquin souhaite poursuivre son travail dans plusieurs dossiers en sollicitant un deuxième mandat au poste de maire de Sainte-Anne-de-Sorel lors des élections municipales du 5 novembre.

Il maintient ses priorités : revitaliser et embellir la municipalité, développer l’offre de loisirs pour les enfants et les adultes, améliorer l’environnement des îles, poursuivre la mise à niveau des infrastructures du réseau d’aqueduc et persister auprès du gouvernement fédéral pour la rénovation du quai de Sainte-Anne-de-Sorel.

« Un autre dossier de la plus grande importance concerne la nouvelle carte des zones inondables que le gouvernement du Québec espère nous faire accepter depuis près de quatre ans. Accepter cette nouvelle carte signifierait que pour la majorité du territoire de la municipalité, de nouvelles restrictions importantes seraient imposées aux propriétés », affirme M. Péloquin.

Il souhaite également souligner certaines réalisations qui ont vu le jour durant son premier mandat, dont la remise à neuf des chemins du Chenal-du-Moine et de l’Île d’Embarras ainsi que l’adoption d’une loi privée permettant à la municipalité de reprendre des centaines de terrains ayant été cédés à des citoyens américains dans les années soixante.

Il affirme avoir aussi contribué à la mise en place d’un terrain de jeu à la Maison du Marais pour les enfants, à l’aménagement paysager avec une installation sanitaire au parc Henri-Letendre et à la renégociation de l’entente avec la Ville de Sorel-Tracy concernant le service de protection contre les incendies, pour une économie annuelle de 25%, soit 100 000 $.

image