2 octobre 2018
Mélanie Therrien : une de ses œuvres exposée en Chine
Par: Deux Rives

La toile Sang d'encre sera exposée tout le mois d'octobre à la galerie UConcept à Shanghai. (Photo: Gracieuseté)

Les Chinois pourront admirer une sélection de dix œuvres québécoises exposées à la galerie UConcept de Shanghai pendant tout le mois d’octobre, en pleine fête nationale. Parmi les 340 candidatures déposées, celle de la Soreloise Mélanie Therrien s’est avantageusement démarquée du lot et a convaincu le jury composé de membres de l’association des designers de Chine d’incorporer son œuvre à l’exposition.

Publicité
Activer le son

Texte d’Olivier Dénommée

C’est par son agence que Mélanie a appris l’existence de ce nouveau concours simplement intitulé Exposez en Chine. Elle a tenté sa chance sans trop d’attentes… et a appris la bonne nouvelle à la mi-septembre. «Parmi les critères, il fallait proposer une œuvre originale récente de petit format, qui n’affichait pas de symboles religieux, de violence, ni de nudité. J’ai choisi Sang d’encre, un autoportrait tiré de ma série contemporaine où je mêle dessin, peinture et couture», explique-t-elle. Son choix s’est avéré judicieux puisque sa toile a retenu l’attention du jury et risque de lui ouvrir les portes de ce grand marché. «On m’a dit que mon œuvre avait un fort potentiel sur le marché chinois et qu’il y avait une possibilité de contrat avec la galerie», mentionne l’artiste avec optimisme.

D’une pierre deux coups

Cette participation à l’exposition offre non seulement une visibilité sans précédent pour Mélanie Therrien, c’est aussi sa première exposition dans une galerie de renom et la première fois qu’elle expose en dehors de la région. «Disons que pour une première fois, c’est très bien que ce soit en Chine!», lance-t-elle en riant. Elle devrait savoir dans les prochaines semaines si un acheteur se montre intéressé à acquérir Sang d’encre et si la galerie lui offre un contrat pour exposer de nouveau en Chine. «Si ça a du succès, il faudra agrandir ma série», anticipe la Soreloise. D’autres projets, dont des expositions, sont à prévoir dans les prochains mois, assure-t-elle, sans pouvoir donner trop de détails pour le moment.

image