18 août 2015
Martine Pothier bientôt dans la cour des grands
Par: Julie Lambert
La chanteuse et comédienne Martine Pothier présentera pour une dernière fois avant longtemps sa revue cabaret Elles au Marine Cabaret le 29 août avant d’entrer au Casino de Montréal. | Photo: Gracieuseté

La chanteuse et comédienne Martine Pothier présentera pour une dernière fois avant longtemps sa revue cabaret Elles au Marine Cabaret le 29 août avant d’entrer au Casino de Montréal. | Photo: Gracieuseté

Il y a quatre ans, Martine Pothier réalisait son rêve de monter entièrement un spectacle rendant hommage à dix chanteuses renommées avec sa revue cabaret Elles. Elle passera dans la cour des grands dès l’automne en se produisant sur les planches du Casino de Montréal.

La chanteuse et comédienne résidant à Saint-David a présenté pendant quatre années consécutives son spectacle de style cabaret intitulé Elles où elle personnifie dix divas connues.

Grâce à son spectacle, le public est propulsé dans l’univers des chanteuses Diane Dufresne, Madonna, Alys Roby, Marilyn Monroe, Judy Garland, Liza Minelli, Édith Piaf, Mistinguett, Dalida et Julie Andrews. En plus de changements de costumes sur scène, l’artiste imite avec précision les mimiques et les voix de ces vedettes.

« Même si cela fait quelques années que je le présente, aucun soir n’est pareil. Souvent, l’ambiance dépend du public. Je me suis beaucoup adaptée au cours des années surtout en fonction de la salle où je joue. J’y prends toujours autant de plaisir », explique Martine Pothier.

Une dernière représentation est prévue le 29 août au Marine Cabaret. Elle y interprétera une version écourtée de son spectacle complet qui dure près de deux heures.

Dans la cour des grands

Après des représentations à La Tablée de Saint-David et dans diverses villes de la province, elle entamera à l’automne prochain une nouvelle étape de son rêve en entrant par la grande porte du Casino de Montréal.

Elle y présentera son spectacle, mais avec l’aide du metteur en scène Richard Massicotte. Ce dernier a travaillé sur des projets de comédies musicales comme Paris et Best of Broadway.

« On m’a approchée l’an dernier après que l’équipe du Casino m’ait vue en spectacle. M. Massicotte est fan de ce que je fais et m’a dit qu’il adorait ça. Cela me fait chaud au cœur. Il va vraiment m’amener plus loin dans mon projet », se réjouit-elle.

Alors qu’elle gérait seule ce projet depuis plusieurs années, la chanteuse pourra compter sur une grande équipe pour la soutenir, dont une costumière, des danseurs pour l’accompagner sur scène et du personnel technique.

La version originale sera écourtée à 70 minutes et deux de ses personnages principaux, soit Diane Dufresne et Madonna, seront toutefois enlevés pour garder le style cabaret du spectacle.

Avouant faire entièrement confiance à son metteur en scène, elle n’a aucune appréhension face à ce saut dans la cour des grands surtout que le Casino, souligne-t-elle, accueille des millions de visiteurs chaque année.

Les répétitions auront lieu à l’automne et des dates de spectacle sont prévues en janvier prochain. Mme Pothier attend avec impatience et beaucoup de joie cette date fatidique qui sera à marquer d’une pierre blanche, pense-t-elle.

« J’ai vraiment hâte de commencer. J’attends avec impatience le premier jet de mon metteur en scène. Je vais en plus fêter mon 50e anniversaire sur la scène le 20 janvier. Je trouve que cela commence bien une nouvelle décennie », conclut-elle.

Pour des informations sur l’artiste et son spectacle, les gens peuvent se rendre sur la page Facebook La revue Cabaret Elles.

image