11 mai 2015
Marie-Christine Lachance remporte un Olivier
Par: Julie Lambert
Martin Petit et Marie-Christine Lachance, après la réception de leur Olivier. | Photo: Gracieuseté – Karine Paradis/HollywoodPQ.com

Martin Petit et Marie-Christine Lachance, après la réception de leur Olivier. | Photo: Gracieuseté – Karine Paradis/HollywoodPQ.com

L’auteure et humoriste originaire de Sorel-Tracy, Marie-Christine Lachance, a remporté hier soir lors du Gala des Olivier une statuette pour la mise en scène, avec Martin Petit, du spectacle de François Bellefeuille. Cette récompense a ravi l’artiste qui ne s’y attendait pas du tout.

La 17e édition des Olivier, diffusée à Radio-Canada, a permis de récompenser plusieurs humoristes, dont Martin Matte (Olivier de l’année), Louis-José Houde (Spectacle le plus populaire) et François Bellefeuille (Spectacle d’humour).

Présente lors de cette soirée, Marie-Christine Lachance était nommée au côté de l’humoriste Martin Petit pour son travail à la mise en scène du premier one-man-show de François Bellefeuille.

Dans cette catégorie, on retrouvait Josée Fortier pour Valérie Blais, Edith Cochrane pour One Manu show d’Emmanuel Bilodeau, Benoit Pelletier pour Les Morissette de Véronique Cloutier et Louis Morissette, Rémi Bellerive et Daniel Fortin pour Pas trop catholique de Cathy Gauthier.

« On ne s’y attendait vraiment pas. C’était une belle surprise. Moi et Martin étions convaincus de ne pas gagner. Nous n’avions même pas préparé de remerciements, rigole-t-elle. Je suis très contente. Nous y allions sans attente. »

Ce n’était pas la première fois que les deux humoristes travaillaient ensemble puisque Mme Lachance avait fait la mise en scène de son dernier spectacle Martin Petit et le micro de feu.

Cette récompense est une belle preuve de reconnaissance, pense l’auteure, et elle ajoute une nouvelle corde à son arc. Mme Lachance ne ferme pas la porte à retenter l’expérience dans le futur.

« J’ai aimé mes deux expériences. François et moi, nous avons été à l’École nationale de l’humour ensemble. C’était un plaisir de faire ça avec lui parce que c’est une personne vraiment travaillante. Si quelqu’un d’autre me le demande, il est très probable que je le fasse », croit-elle.

L’artiste originaire de la région ne chômera pas dans les prochains mois. En plus de continuer sa collaboration avec l’équipe d’auteurs de l’émission Prière de ne pas envoyer de fleurs, elle participera également aux scénarios de l’émission de Martin Petit Les Pêcheurs.

Le lancement de son premier livre de style chick lit est prévu en septembre prochain.

« Je suis très contente. Je vais être très occupée. Ça va être assez intense, on aimerait bien écrire une suite à mon livre, mais je ne sais pas quand je vais avoir du temps pour ça », conclut-elle.

image