22 janvier 2020
Louis Plamondon a hâte à la prochaine rentrée parlementaire
Par: Jean-Philippe Morin

Yves-François Blanchet et Louis Plamondon, du Bloc Québécois, sont prêts pour la rentrée parlementaire la semaine prochaine. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Le Bloc Québécois a tenu un caucus cette semaine réunissant tous les députés afin de confirmer les priorités du parti à l’occasion de la rentrée parlementaire qui aura lieu le lundi 26 janvier.

Publicité
Activer le son

« L’approche est claire : les gestes promis, nous les poserons. Notre travail n’est pas tant de nous opposer que de réaliser les engagements de notre programme et faire obstacle à ce qui va à l’encontre des intérêts du Québec. Justin Trudeau a pris quelques engagements et a démontré de l’ouverture dans certains dossiers qui convenaient au Québec. Nous allons exiger qu’il les concrétise dans son budget. Le Bloc Québécois utilisera tous les outils parlementaires pour faire progresser le Québec, notamment en déposant des projets de loi qui porteront ses intérêts, renforceront ses pouvoirs et l’engageront dans la lutte aux changements climatiques », a déclaré le président du caucus du Bloc et député de Bécancour-Nicolet-Saurel, Louis Plamondon.

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, a fait connaître en campagne électorale trois exigences qui devront, selon les bloquistes, figurer dans le premier budget du nouveau gouvernement libéral : la bonification de la pension de la sécurité de la vieillesse pour les aînés; la hausse des transferts en santé tel que demandé par les provinces et le Québec; la garantie de versement des compensations aux producteurs sous gestion de l’offre.

Le Bloc veut ajouter une nouvelle exigence : l’approvisionnement en eau potable « au robinet » pour les communautés autochtones, l’accès à 50 semaines de prestations d’assurance-emploi en cas de maladie grave et le déblocage des dossiers de logement social attendus par Québec et les villes.

Six projets de loi en priorité

M. Blanchet a annoncé les six premiers projets de loi que le Bloc déposera en priorité. Les voici, tels qu’énumérés dans un communiqué de presse :
1- Créer une déclaration d’impôt unique administrée par Québec;
2- Obliger Ottawa à se conformer aux objectifs de l’Accord de Paris (changements climatiques);
3- Faire de la connaissance suffisante du français une condition pour l’obtention de la citoyenneté à partir du Québec;
4- Exclure la gestion de l’offre de futures négociations commerciales;
5- Assurer la préséance des juridictions du Québec en environnement;
6- Soustraire le Québec à la Loi sur le multiculturalisme canadien.

« Nous obtiendrons des gains pour le Québec comme les Québécois ont bien compris que nous nous y sommes engagés, nous renforcerons les pouvoirs de l’État québécois, nous protégerons l’environnement, nous agirons pour promouvoir le français partout où il est parlé et défendrons nos régions. Nous sommes aussi déterminés à améliorer le pouvoir d’achat des aînés. C’est le mandat qui nous a été confié et c’est ce que nous allons entreprendre dès les premiers jours de la session », a conclu M. Blanchet.

image