23 juin 2017
L’espérance de vie des Sorelois parmi les plus basses en Montérégie
Par: Sarah-Eve Charland
Dans la MRC de Pierre-De Saurel, on compte le plus grand nombre de décès évitables par année en Montérégie (62). | depositphotos.com

Dans la MRC de Pierre-De Saurel, on compte le plus grand nombre de décès évitables par année en Montérégie (62). | depositphotos.com

L’espérance de vie des Sorelois ne s’améliore pas. Elle se situe parmi les plus basses en Montérégie et demeure plus faible que la moyenne québécoise.

L’espérance de vie de la MRC de Pierre-De Saurel s’élève à 80,7 ans alors que la moyenne régionale atteint 81,7 ans. La Direction de santé publique de la Montérégie a dévoilé un rapport en mai 2017 sur le sujet.

Le tout est lié au taux élevé de maladies de l’appareil circulatoire ou respiratoire, d’Alzheimer, des tumeurs malignes et des traumatismes non intentionnels. Selon cette publication, on estime que près de 62 décès par année seraient évitables dans la MRC, soit le plus haut taux en Montérégie.

« Ce sont des maladies multifactorielles. Nous nous intéressons aux causes qu’on peut modifier, comme les habitudes de vie. La majorité de ces maladies sont liées aux habitudes de vie, que ce soit le tabagisme, l’alcool, la sédentarité physique et une saine alimentation », ajoute le médecin résident en santé publique, Mathieu Lanthier-Veilleux.

Malheureusement, aucune de ces statistiques ne représente une surprise, ajoute l’épidémiologiste Manon Noiseux.

« En général, ce sont les mêmes secteurs dont le portrait est plus négatif. Malheureusement, Pierre-De Saurel et les extrémités en Montérégie ressortent. »

Des priorités d’action

« Plus de la moitié des gens consomment moins de cinq portions de fruits et légumes par jour, croit M. Lanthier-Veilleux. Une personne sur cinq a un surplus de poids. C’est sûr que ces facteurs contribuent à un taux important de maladie. »

Il ajoute qu’il y a beaucoup de travail à faire pour améliorer les habitudes de vie dans la MRC de Pierre-De Saurel. « On travaille depuis longtemps à améliorer les habitudes de vie. On essaie de rendre plus faciles les choix sains et les activités physiques pour avoir un impact à long terme. »

Le tabagisme, la consommation de fruits et légumes, ainsi que d’alcool et les activités physiques sont les principaux champs d’action sur lesquels travaille la Direction de santé publique.

Dans la dernière année, l’organisme a mis en place 59 activités dans la MRC de Pierre-De Saurel. Elles visent notamment l’accessibilité au logement et aux aliments sains, mentionne M. Lanthier-Veilleux.

« Il y a une latence entre les activités et les résultats de santé. Par exemple, si on réduisait le taux de tabagisme à zéro demain, les effets se ressentiraient dans 10 ou 20 ans sur le taux du cancer du poumon. Les actions d’aujourd’hui auront des impacts à long terme », conclut-il.

Principales causes de décès

MRC de Pierre-De Saurel*

Montérégie*

Québec*

Tumeurs malignes

268

248

248

Maladies de l’appareil circulatoire

223

189

183

Maladies de l’appareil respiratoire

67

65

70

Maladie d’Alzheimer

38

29

28

Traumatismes non intentionnels

29

25

28

Décès évitables

108

80

83

*Taux ajusté pour 100 000 habitants

Espérance de vie en Montérégie par réseau local de santé

Champlain

82,7 ans

Haut-Richelieu-Rouville

80,7 ans

Pierre-Boucher

82,2 ans

Richelieu-Yamaska

82,1 ans

Pierre-De Saurel

80,7 ans

Vaudreuil-Soulanges

82,4 ans

Jardins-Roussillon

81,4 ans

Suroît

80 ans

Haut-Saint-Laurent

79,7 ans

image