19 octobre 2018
Les vaccins contre la grippe seront offerts dès le 1er novembre
Par: Sarah-Eve Charland

Les cliniques de vaccination commenceront le 1er novembre. (Photo : Archives)

Les cliniques de vaccination seront lancées le 1er novembre dans la MRC de Pierre-De Saurel. Les vaccins seront dorénavant donnés sur rendez-vous.

Publicité
Activer le son

La prise de rendez-vous s’effectuera sur le site Internet www.clicsante.ca ou en composant le 1-833-737-6606.

« La prise de rendez-vous a pour but de faciliter l’accès et de diminuer l’attente. Beaucoup de personnes attendaient même si on essayait de réduire l’attente. Les expériences sur les autres territoires ont démontré qu’on améliorait l’accès à la vaccination », affirme la coordonnatrice des programmes de santé publique et de l’organisation communautaire, Nathalie Chénier.

L’an dernier, les cliniques de vaccination offertes par le CLSC Gaston-Bélanger ont permis de rejoindre près de 8 300 personnes. En ajoutant les vaccins donnés en pharmacie, par les cliniques privées ou les médecins de famille, elle estime que près de 10 000 personnes dans la région ont été vaccinées.

« Bon an mal an, ça tourne autour de ça. C’est relativement stable d’une année à l’autre. Ça dépend toujours si le vaccin a été efficace l’année précédente. C’est difficile à dire si le vaccin a été efficace l’année dernière. On estime qu’il avait une efficacité moyenne », ajoute-t-elle.

L’objectif est que 80% des clientèles ciblées soient vaccinées. « On est loin. On n’a pas de dénominateur pour calculer le nombre de personnes ayant une maladie chronique qui ont été vaccinées. Pour les personnes âgées, on croit qu’environ 40% à 45% sont vaccinées », observe-t-elle.

Les enfants âgés de 6 à 23 mois et les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé ne sont plus ciblés par la vaccination antigrippale gratuite. Comme des études récentes ont démontré que leur risque d’hospitalisation et de décès associé à la grippe est comparable à celui de la population en bonne santé, leur vaccination n’est plus recommandée.

Ces personnes peuvent tout de même avoir accès à des vaccins gratuits cette année. L’an prochain, elles devront payer. « Même s’il y a des modifications, on va prendre tout le monde. Il s’agit d’une année de transition. Ce sera gratuit cette année pour les personnes qui étaient habituées de le recevoir », conclut-elle.

Personnes ciblées par le vaccin gratuit

– Les personnes atteintes de maladies chroniques à partir de six mois

– Les femmes enceintes atteintes de certaines maladies chroniques, quel que soit le stade de la grossesse

– Les femmes enceintes en bonne santé durant les 2e et 3e trimestres

– Les personnes âgées de 75 ans et plus

– Les personnes vivant sous le même toit que les enfants de moins de six mois ou de clientèle mentionnée ci-haut ou les aidants-naturels

– Les résidents des centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) et des ressources intermédiaires

– Les travailleurs de la santé

image