17 novembre 2017
Les scènes fortuites de Guillaume Lambert sur les écrans en janvier
Par: Julie Lambert
Guillaume Lambert jouera un personnage inspiré de sa propre vie dans son long métrage Les scènes fortuites. |  © Photo: Gracieuseté/Visa Niemeläinen

Guillaume Lambert jouera un personnage inspiré de sa propre vie dans son long métrage Les scènes fortuites. | © Photo: Gracieuseté/Visa Niemeläinen

Écrivain, comédien et pour une seconde fois réalisateur, le Sorelois Guillaume Lambert présentera son premier long métrage Les scènes fortuites sur les écrans de cinéma de la province le 26 janvier.

Ce dernier projet est un long métrage dont le tournage a eu lieu en 2017 et dont la postproduction est en cours. « Je suis un peu hyperactif. Je fais toujours plusieurs affaires en même temps », rigole le comédien.

Crise de la trentaine

Les scènes fortuites racontent l’histoire d’un jeune cinéaste, Damien Nadeau-Daneau, joué par Guillaume Lambert, qui est incapable de terminer un film qu’il a commencé avec un acteur français.

Le Sorelois dans ce rôle de cinéaste est en pleine remise en question à la veille de ses 30 ans. Les drames de gens de son entourage parsèmeront sa route et sa quête pour trouver un sens à sa vie.

« C’est une comédie douce-amère. Elle montre un moment où un acteur vit un doute. Il se demande pourquoi il continuerait son film. Il tente de trouver un sens à son projet et aussi à sa propre vie. Les gens qui ont participé au film ont donné beaucoup d’amour et y croyaient. Ça fait du bien », affirme Guillaume Lambert.

Le long métrage est construit sous forme de capsules Web mettant en vedette, en plus de l’acteur principal Guillaume Lambert, une bonne brochette d’artistes québécois. On compte parmi eux Valérie Cadieux, Sarianne Cormier, Mirianne Brûlé, Marie-Chantal Perron, Philippe-Audrey Larrue-St-Jacques, Mickaël Gouin, Tony Conte, François Pérusse et Denis Lavant.

Film attendu

M. Pérusse a d’ailleurs fait allusion au film lors d’une entrevue effectuée à l’émission Tout le monde en parle , créant un buzz dans les médias. Cette vague d’intérêt est une belle tape dans le dos, avoue le cinéaste, puisque le budget était peu élevé, soit 100 000$.

« On ne s’attendait pas du tout à ça. Le film est très fragile et très artisanal. Même si c’était la première fois que j’avais un budget, on avait une équipe restreinte et j’ai même utilisé mon propre linge pour le tournage! On a construit le projet jour après jour. Malgré des restrictions, j’ai réussi à donner une vision artistique au projet », ajoute-t-il.

Le film sera en salle dès le 26 janvier. Le comédien sorelois ne compte pas oublier sa région lors de la diffusion de son long métrage.

« Je parle avec le propriétaire du cinéma Saint-Laurent. Je trouve ça important de démocratiser le cinéma. J’aime rencontrer les gens et voir leurs réactions dans la salle. Je ne veux pas que ce soit un projet figé, je veux m’en nourrir », conclut-il.

Réalisations de Guillaume Lambert au cours des dernières années

  • Auteur et acteur de L’âge adulte diffusé à Tou.tv;
  • Comédien de Like moi! à Télé-Québec;
  • Auteur du roman Satyriasis (mes années romantiques);
  • Comédien et scénariste du court métrage Toutes des connes.
image