29 janvier 2018
Les relations toxiques dans la mire de l’écrivaine Marthe Saint-Laurent
Par: Julie Lambert

Marthe Saint-Laurent s'attaque au harcèlement et au bitchage dans son nouvel ouvrage. (Photo : Gracieuseté/Pascal Lecomte)

Couverture du livre (Gracieuseté)

L’écrivaine de Sainte-Antoine-de-Richelieu, Marthe Saint-Laurent, souhaite aider les victimes de bitchage et de harcèlement psychologique et sexuel dans son nouveau livre paru le 24 janvier. En plus de faits vécus, l’auteure aborde les signes pour prévenir ces relations toxiques et s’en protéger.

Le 14e guide Comment se protéger contre le bitchage et le harcèlement psychologique et sexuel de Marthe Saint-Laurent paraît alors que plusieurs scandales ont fait les manchettes comme ceux de Gilbert Rozon et d’Éric Salvail au Québec et d’Harvey Weinstein aux États-Unis.

C’est une drôle de coïncidence, souligne l’auteure, puisqu’elle avait débuté l’écriture de son livre à l’automne, bien avant que ces histoires sortent et viennent envahir l’actualité. Mme Saint-Laurent avait le désir depuis quelques mois de reparler de ce sujet déjà abordé dans son premier guide en 2009.

« J’avais envie de refaire un ouvrage sur le bitchage parce que c’était un sujet qui m’interpellait. C’est celui qui avait le plus fonctionné. Un mois plus tard, l’affaire Weinstein sortait. Je me suis demandé si je l’avais sentie, si mon intuition avait deviné que cela allait être un sujet dont on allait parler. J’ai été deux, trois jours sans pouvoir écrire parce que j’ai vraiment trouvé cette coïncidence bizarre », relate-t-elle.

Chance de voir venir

Dans ce nouveau livre, Mme Saint-Laurent aborde la prévention et les signes que les gens peuvent détecter quand un problème éminent se pointe autant au travail que dans une relation amicale ou amoureuse, souligne-t-elle.

« On peut toujours s’opposer à une relation toxique ou malsaine. On peut tenter d’anticiper et percevoir ce qui ne va pas, que ce soit au travail ou dans une de nos relations. On ne peut pas s’empêcher de ressentir un malaise. On se dit qu’on peut continuer dans cette relation-là, on se rationalise, on ne veut pas voir les petites lumières qui s’allument », croit-elle.

Elle décrit d’ailleurs dans son roman les 10 étapes par lesquelles une personne passe lorsqu’elle est face à un manipulateur. Cette personne nous amène par exemple aux confidences, se trouve des points en commun avec les goûts, sort de notre zone de confort ou se rend indispensable. L’écrivaine agrémente ses chapitres de témoignages dans lesquels elle a changé le nom des gens et celui des entreprises.

« J’ai écrit le livre en me mettant du côté de la victime. Je me sers de mes expériences personnelles et de celles d’autres personnes afin de les aider à se sortir de relations destructrices. On pense à tort que ce sont des personnes intelligentes, mais elles ont surtout trouvé des techniques pour arriver à leurs fins. Je veux les aider à développer des techniques pour déjouer le manipulateur », soutient Mme Saint-Laurent.

L’écrivaine vient tout juste de sortir ce dernier livre qu’elle planche déjà sur deux nouveaux projets d’écriture. Ils seront présentés au printemps prochain, mentionne-t-elle, sans pouvoir en dévoiler davantage.

Pour des informations sur l’auteure ou le livre, les gens peuvent se rendre au www.marthesaintlaurent.com.

image