21 février 2018
Hockey scolaire juvénile
Les Polypus sacrés champions de la saison régulière
Par: Jean-Philippe Morin

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus à l'entraînement. (Photo : Pascal Cournoyer)

Les Polypus juvéniles de l’école secondaire Fernand-Lefebvre ont choisi de disputer leur saison 2017-2018 dans la Grand Montreal Athletic Association (GMAA) plutôt qu’avec le Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ). Cette décision leur a été bénéfique puisqu’ils ont été sacrés champions de la saison régulière en division 2.

Publicité
Activer le son

Dans cette ligue à six équipes, la troupe de Keven Masson a récolté, en dix rencontres, une fiche de sept victoires, deux défaites et une défaite en prolongation. Grâce à cette première position, les Polypus sont assurés de disputer le match de demi-finale à la maison, à l’aréna Aussant de Saint-Joseph-de-Sorel, aux alentours du 21 février.

« Les quatre ou cinq premières équipes se tiennent et offrent une bonne opposition, explique Keven Masson, qui en est à sa deuxième saison comme entraîneur-chef. Cette année, on marque beaucoup de buts, on n’en donne pas beaucoup et on est très disciplinés. Dans une ligue où il n’y a pas de contact, il faut s’ajuster. »

L’équipe est plutôt jeune, puisque seulement cinq joueurs sont en cinquième secondaire. La plupart des athlètes étudient en troisième secondaire. Parmi les 17 joueurs, un seul est de retour par rapport à l’an dernier.

Quant à la décision de ne plus évoluer dans la ligue régulière du RSEQ, M. Masson n’a pas trop voulu s’avancer. « Ça ne valait pas la peine d’intégrer la ligue en division 2. Il y avait une possibilité en division 3, mais on a préféré jouer dans la GMAA même si le voyagement était plus difficile. C’est plus long se rendre à Rigaud ou être coincé dans le trafic à Montréal, mais en bout de ligne, on a eu une belle saison et on ne le regrette pas. Rien n’empêche qu’on puisse retourner avec le RSEQ l’an prochain. »

Concentration hockey

Tous les joueurs de l’équipe disputent des matchs aussi les soirs et fins de semaine dans la ligue civile avec les Mariniers, soit dans la catégorie bantam ou dans le midget, en fonction de leur âge. Mais comme ils sont en concentration hockey, les parties et les pratiques avec les Polypus sont dans le jour, pendant les périodes dédiées à cette fin.

Dans la classe de la concentration hockey, ils sont 17 à jouer dans l’équipe et quelques-uns à filmer les rencontres, entrer les statistiques et effectuer les tâches connexes pendant les matchs. Mais lors des pratiques, tous les élèves s’entraînent sur la glace et effectuent les épreuves à la demande de l’entraîneur et du professeur de la concentration hockey, Martin Paul.

« C’est différent du hockey civil puisque tu représentes une école. On le voit; les gars sont fiers de représenter l’école Fernand-Lefebvre », avance Keven Masson.

S’ils passent à travers la demi-finale le 21 février prochain, à l’aréna Aussant à 15h, les Polypus pourraient disputer la finale au Colisée Cardin devant des élèves de l’école, souligne Keven Masson. « C’est du moins un rêve que je chéris, d’avoir une belle foule pour nous supporter », conclut-il.

image