21 février 2018
Hockey scolaire juvénile
Les Polypus sacrés champions de la saison régulière
Par: Jean-Philippe Morin

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus √† l'entra√ģnement. (Photo¬†: Pascal Cournoyer)

Les Polypus juv√©niles de l’√©cole secondaire Fernand-Lefebvre ont choisi de disputer leur saison 2017-2018 dans la Grand Montreal Athletic Association (GMAA) plut√īt qu’avec le R√©seau du sport √©tudiant du Qu√©bec (RSEQ). Cette d√©cision leur a √©t√© b√©n√©fique puisqu’ils ont √©t√© sacr√©s champions de la saison r√©guli√®re en division 2.

Publicité
Activer le son

Dans cette ligue √† six √©quipes, la troupe de Keven Masson a r√©colt√©, en dix rencontres, une fiche de sept victoires, deux d√©faites et une d√©faite en prolongation. Gr√Ęce √† cette premi√®re position, les Polypus sont assur√©s de disputer le match de demi-finale √† la maison, √† l’ar√©na Aussant de Saint-Joseph-de-Sorel, aux alentours du 21 f√©vrier.

¬ę Les quatre ou cinq premi√®res √©quipes se tiennent et offrent une bonne opposition, explique Keven Masson, qui en est √† sa deuxi√®me saison comme entra√ģneur-chef. Cette ann√©e, on marque beaucoup de buts, on n’en donne pas beaucoup et on est tr√®s disciplin√©s. Dans une ligue o√Ļ il n’y a pas de contact, il faut s’ajuster. ¬Ľ

L’√©quipe est plut√īt jeune, puisque seulement cinq joueurs sont en cinqui√®me secondaire. La plupart des athl√®tes √©tudient en troisi√®me secondaire. Parmi les 17 joueurs, un seul est de retour par rapport √† l’an dernier.

Quant √† la d√©cision de ne plus √©voluer dans la ligue r√©guli√®re du RSEQ, M. Masson n’a pas trop voulu s’avancer. ¬ę √áa ne valait pas la peine d’int√©grer la ligue en division 2. Il y avait une possibilit√© en division 3, mais on a pr√©f√©r√© jouer dans la GMAA m√™me si le voyagement √©tait plus difficile. C’est plus long se rendre √† Rigaud ou √™tre coinc√© dans le trafic √† Montr√©al, mais en bout de ligne, on a eu une belle saison et on ne le regrette pas. Rien n’emp√™che qu’on puisse retourner avec le RSEQ l’an prochain. ¬Ľ

Concentration hockey

Tous les joueurs de l’√©quipe disputent des matchs aussi les soirs et fins de semaine dans la ligue civile avec les Mariniers, soit dans la cat√©gorie bantam ou dans le midget, en fonction de leur √Ęge. Mais comme ils sont en concentration hockey, les parties et les pratiques avec les Polypus sont dans le jour, pendant les p√©riodes d√©di√©es √† cette fin.

Dans la classe de la concentration hockey, ils sont 17 √† jouer dans l’√©quipe et quelques-uns √† filmer les rencontres, entrer les statistiques et effectuer les t√Ęches connexes pendant les matchs. Mais lors des pratiques, tous les √©l√®ves s’entra√ģnent sur la glace et effectuent les √©preuves √† la demande de l’entra√ģneur et du professeur de la concentration hockey, Martin Paul.

¬ę C’est diff√©rent du hockey civil puisque tu repr√©sentes une √©cole. On le voit; les gars sont fiers de repr√©senter l’√©cole Fernand-Lefebvre ¬Ľ, avance Keven Masson.

S’ils passent √† travers la demi-finale le 21 f√©vrier prochain, √† l’ar√©na Aussant √† 15h, les Polypus pourraient disputer la finale au Colis√©e Cardin devant des √©l√®ves de l’√©cole, souligne Keven Masson. ¬ę C’est du moins un r√™ve que je ch√©ris, d’avoir une belle foule pour nous supporter ¬Ľ, conclut-il.

image