15 avril 2019
Échos du conseil de la MRC de Pierre-De Saurel de la séance du 10 avril
Les municipalités se doteront de bornes de recharge rapide
Par: Katy Desrosiers
Les maires sont enthousiastes face à l'implantation de plus de bornes sur le territoire. 
Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Les maires sont enthousiastes face à l'implantation de plus de bornes sur le territoire. Photo Katy Desrosiers | Les 2 Rives ©

Une subvention de 165 000 $ permettra aux municipalités de la MRC de Pierre-De Saurel de se doter de bornes de recharge afin de permettre aux propriétaires de voitures électriques de recharger leur véhicule lors de leur passage dans la région.

La somme disponible provient du volet ruralité de l’enveloppe régionale. Le montant de l’achat de bornes sera remis aux municipalités qui en font l’acquisition jusqu’à concurrence de 15 000 $.

Selon le maire de Sainte-Anne-de-Sorel, Michel Péloquin, qui a piloté le projet avec le comité de la ruralité, le réseau le plus connu au Québec est le Circuit électrique. Les bornes y étant reliées valent entre 5000 $ et 6000 $ chacune. « Dans la région, on était sous-développés et on va se mettre à jour comme dans les autres régions », affirme-t-il.

Sur le territoire, on retrouve déjà quelques bornes à Sorel-Tracy. Saint-Ours et Saint-Joseph-de-Sorel.

Hausses de valeur des terres agricoles

Le conseil a également adopté une résolution dans laquelle les maires demandent au gouvernement de modifier le régime du programme de crédit et de remboursement de la taxe foncière agricole pour faciliter la relève.

Denis Boisvert, directeur général de la MRC de Pierre-De Saurel, mentionne que tout le Québec est aux prises avec la problématique de la hausse considérable des valeurs des terres agricoles. Il explique que la problématique est aussi très présente dans la région. Les maires souhaitent que, comme la problématique est provinciale, la solution soit pour l’ensemble de la province. C’est pourquoi ils demandent au gouvernement de tenir compte des nouvelles réalités concernant la valeur des terres.

Déploiement de la fibre optique

En considérant que le gouvernement provincial veut brancher 250 000 Québécois à un service Internet fiable et rapide d’ici quatre ans et que certains citoyens de la MRC n’ont pas encore accès à l’Internet haute vitesse, les conseillers régionaux ont adopté une résolution qui appuie les entreprises privées qui voudront présenter aux gouvernements des demandes d’aide financière pour couvrir l’ensemble des secteurs de la MRC qui ne sont pas couverts. Cette recommandation est faite pour que tous puissent avoir accès à un service de connexion Internet minimal de 50 mégabits/seconde.

La décision a aussi été prise en prenant en considération que la Coopérative de services Internet Pierre-De Saurel ne peut, malgré sa volonté, offrir une connexion Internet de cette vitesse, faute de technologie et de l’investissement nécessaire.

Les conseillers croient également que cet apport permettra aux industries agricoles et acéricoles d’améliorer leur efficacité en ayant accès à des services rapides et fiables. Cela leur permettra aussi d’automatiser leurs installations.

La prochaine séance du conseil de la MRC a été repoussée au 15 mai prochain.

image