5 février 2018
Les municipalités adoptent leur budget
Par: Sarah-Eve Charland

Diane De Tonnancourt (Photo: Pascal Cournoyer)

Denis Benoit (Photo: Pascal Cournoyer)

Georges Henri-Parenteau (Photo: Pascal Cournoyer)

Gilles Salvas est le maire de Saint-Robert et préfet de la MRC de Pierre-De Saurel. (Photo : Pascal Cournoyer)

Michel Aucoin (Photo : Pascal Cournoyer)

Sylvain Dupuis (Photo: Pascal Cournoyer)

Plusieurs municipalités ont adopté leur budget 2018 au cours des dernières semaines. Voici les principaux éléments.

Publicité
Activer le son

Un budget en légère hausse à Saint-Ours

Le conseil municipal de la Ville de Saint-Ours a adopté le budget 2018 qui s’élève à 2 343 515$. Le budget a augmenté de 6,6 % comparativement à l’année précédente (2 199  295$).

Le taux de taxes s’élève à 0,63$ par 100$ d’évaluation.

Les plus grands changements dans le budget se situent dans la section loisir et culture. La Ville augmentera son budget du Centre des loisirs Richard-Gosselin de 13 315$ pour atteindre 154 270$. Le budget pour les activités estivales et la piscine intérieure passera de 29 285$ en 2017 à 93 100$ en 2018.

Les élus souhaitent notamment concentrer leurs efforts sur la finalisation de la maison de la culture. Un budget de 24 545$ est prévu à cet effet. La réfection de routes et l’installation d’une troisième borne électrique sur leur territoire se placent également dans les priorités.

Le budget augmente de 3,7% à Saint-Robert

La municipalité de Saint-Robert a adopté un budget de 2 150 570$ pour l’année 2018. Il s’agit d’une augmentation de 3,7% du budget comparativement à l’année précédente (2 073 799$).

Le projet de surfaçage d’une parcelle de la rue Principale et son élargissement figurent dans le plan triennal et seront réalisés en 2018. La municipalité a réservé un budget de 350 000$ à ce sujet.

Les élus se sont adopté une augmentation salariale de 2% pour la prochaine année.

Le taux de taxes foncières se situe à 0,23$ par 100$ d’évaluation. Cela n’inclut pas la taxe de la voirie, de la Sûreté du Québec et des incendies.

Sainte-Victoire-de-Sorel connaît une baisse de son budget

Les élus de la municipalité de Sainte-Victoire-de-Sorel ont adopté le 18 décembre un budget de 3 457 038$ pour l’année 2018. Il s’agit toutefois d’une diminution du budget comparativement à l’année précédente.

La baisse s’explique par la diminution des coûts du service incendie, des matières résiduelles et des cours d’eau.

Le taux de taxes foncières s’élève à 0,79$ par 100$ d’évaluation. Cela inclut la taxe foncière générale, celle de la Sûreté du Québec, des incendies et celle de la MRC de Pierre-De Saurel.

L’amélioration des équipements de loisirs et de voiries figure au sommet des priorités de la municipalité.

La stabilisation du rang Bord-de-l’Eau au coeur du budget de Saint-Aimé

Les élus de la municipalité de Saint-Aimé ont adopté un budget de fonctionnement de 934 125$ et un budget d’investissement de 1 969 875$ pour la prochaine année.

La stabilisation du talus et la réfection du ponceau du rang Bord-de-l’Eau Ouest, où un important glissement de terrain a eu lieu en 2014, seront les priorités pour l’année 2018. Près de 1,7 M$, selon les estimations préliminaires, seront consacrés à ces projets. De ce montant, le gouvernement du Québec en financera la majorité.

Ce projet fait augmenter considérablement la facture puisque le budget total de l’année précédente s’élevait à 1 939 000$.

Les taux de la taxe foncière générale s’élèvent à 0,37$ par 100$ d’évaluation. Les taxes de la voirie s’élèvent à 0,16$ par 100$ d’évaluation et celle des incendies à 0,09$ par 100$ d’évaluation. La taxe de la Sûreté du Québec se situe à 0,08$ par 100$ d’évaluation.

Un budget stable pour Saint-Gérard-Majella

Le conseil municipal a adopté un budget totalisant 487 689$ pour l’année 2018, ce qui équivaut à une augmentation de 4,2% comparativement à l’année précédente (467 843$).

La légère hausse s’explique par l’augmentation massive de la contribution de la municipalité à la Sûreté du Québec. L’ensemble du budget demeure semblable à l’année dernière.

Les élus ont adopté les différents taux de taxes en séance du conseil le 29 janvier. Le taux de taxes foncières générales s’élève à 0,40$ par 100$ d’évaluation. Celui de police atteint 0,09$ par 100$ d’évaluation et celui de la voirie se situe à 0,15$ par 100$ d’évaluation.

La réfection de plusieurs chemins représente la priorité de la municipalité. Cette dernière se concentrera aussi à la transition des services avec le nouveau bâtiment du Centre de services municipaux.

Un budget de 2,3 M$ adopté à Yamaska

La municipalité de Yamaska se concentrera sur la réfection de routes et la mise à niveau du réseau d’aqueduc et d’égout en 2018. Les élus ont adopté un budget de 2 370 000$.

Plusieurs projets sont planifiés en 2018 dans le plan triennal d’immobilisation de la municipalité. Les élus prévoient la réfection du stationnement de la bibliothèque et du garage municipal (25 000$), des travaux de protection des berges (200 000$) et réfection de plusieurs routes (200 000$).

Le taux de taxe foncière générale atteint 0,46$ par 100$ d’évaluation. Cela n’inclut pas les taux de taxes foncières pour le service de la dette, les égouts, l’eau, la voirie et celui pour la réfection du chemin du Grand-Chenal.

Même si le taux de taxes a augmenté de 1,2%, les citoyens payeront une facture réduite puisque le règlement d’emprunt concernant le réseau d’aqueduc et les égouts, réalisé il y a plusieurs années, a été remboursé.

image