27 août 2018
Les Marlins attaquent les séries avec confiance
Par: Xavier Demers

Nicolas Roch a été dominant dans le match #2 de la série quart de finale. Il sera le lanceur partant ce vendredi, à 20h au stade René-St-Germain de Sorel-Tracy dans le match #4. (Photo : Pascal Cournoyer)

Malgré une fiche plutôt décevante de 13 victoires et 13 défaites en saison régulière, les Marlins de Sorel-Tracy sont confiants qu’ils feront un bout de chemin en séries dans la Ligue de baseball senior de la Vallée-des-Forts (LBSVF).

Publicité
Activer le son

Ce lundi 27 août, les Marlins de Sorel-Tracy et les Indians de Granby sont à égalité 1-1 dans leur série quart de finale. Ces mêmes Indians avaient éliminé les Sorelois en demi-finale l’an dernier dans le cinquième et ultime match, même si les Marlins avaient gagné les deux premiers matchs de la série.

L’objectif du joueur-entraîneur Francis Simard, en début de saison, était clair : atteindre la finale. Cet objectif est toujours atteignable pour sa troupe. « Il faut battre tout le monde pour gagner le titre, alors aussi bien commencer avec les champions en partant! », lance-t-il.

Dans cette série 3 de 5, la première rencontre à Granby, le vendredi 24 août, s’est soldée à l’avantage des locaux 4-2. Dans la défaite, le Contrecœurois Derek Duchesneau a bien fait au monticule contre une des meilleures offensives du circuit, mais l’attaque des Marlins s’est réveillée trop peu trop tard.

Le deuxième match, disputé au stade René-St-Germain de Sorel-Tracy le dimanche 26 août, a été remporté par les Marlins 2-1. Le lanceur des locaux, Nicolas Roch, a muselé l’attaque des Indians tout au long du match avec plusieurs retraits sur des prises.

Le troisième match de la série sera disputé ce soir, le lundi 27 août, à Granby. Quant au quatrième match, il aura lieu le vendredi 31 août, à 20h, au stade René-St-Germain.

Saison en dents de scie

Le joueur-entraîneur Francis Simard avait un autre objectif en début d’année, soit d’avoir l’avantage du terrain en séries, ce qui n’a pas été fait. Pour ce faire, les Marlins devaient terminer au premier ou au deuxième rang de leur division de cinq équipes, mais ils ont terminé quatrièmes. La LBSVF compte deux divisions de cinq équipe chacune.

« On a démarré notre saison avec cinq défaites consécutives. Dans ces cinq matchs, on avait une avance à la cinquième manche. Si on remporte deux ou trois victoires dans ces cinq rencontres, on a l’avantage du terrain. C’est là que ça s’est joué. Il y a beaucoup de parité dans la ligue et ça s’est joué dans les détails », croit M. Simard.

Malgré tout, les Sorelois sont passés près d’atteindre leur objectif, puisque les Giants de Belœil ont terminé la saison avec une fiche de 16-10, tandis que les Tigers de Drummondville ont terminé devant les Marlins malgré la même fiche de 13-13.

Cette quatrième position sur cinq équipes dans la division a donc relégué les Marlins à un match suicide contre les Orioles de Boucherville, qu’ils ont vaincu facilement 8-0 pour accéder à la ronde éliminatoire.

« On n’a pas eu la fin de saison qu’on voulait, mais on a attaqué les séries avec confiance. Le match suicide a été une formalité puisque tout le monde a mis l’épaule à la roue. Puis en sachant qu’on affrontait Granby en première ronde, ça nous a motivés. On a joué deux très bons matchs jusqu’à maintenant contre eux. On espère voir une belle foule ce vendredi au stade pour nous encourager », conclut Francis Simard.

Le joueur-entraîneur Francis Simard (Photo: Pascal Cournoyer)

image