13 janvier 2016
Les enseignants ont accepté l’entente de principe
Par: Sarah-Eve Charland
Les enseignants ont manifesté à plusieurs reprises à l'automne 2015 pour défendre leurs conditions de travail. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les enseignants ont manifesté à plusieurs reprises à l'automne 2015 pour défendre leurs conditions de travail. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les membres du Syndicat de l’enseignement du Bas-Richelieu ont voté en faveur des deux ententes de principe conclues entre le front commun et le gouvernement lors d’une assemblée générale le 12 janvier.

Les ententes dureront cinq ans et comprendront, entre autres, une baisse du nombre d’élèves par classe au préscolaire, l’ajout de postes permanents à la formation professionnelle et la bonification de 50% des sommes allouées au soutien des classes.

L’entente concernant les conditions de travail a été adoptée à 76% et celle touchant le salaire et le régime de retraite a été adoptée à 71%.

La présidente du syndicat, Lisette Trépanier, était ravie de cette entente. « Cela met fin au dossier. Le syndicat se rallie à la décision des membres. En général, l’entente est adoptée par les syndicats. »

image