22 avril 2016
Les échos de la MRC
Par: Louise Grégoire-Racicot
DR-22042016-echomrc-bandeau | Photo TC Média - Julie Lambert

DR-22042016-echomrc-bandeau | Photo TC Média - Julie Lambert

Lors de sa dernière assemblée publique, le conseil des maires de la MRC de Pierre-De Saurel a accordé des contrats, saluer le monde rural et appuyé des démarches citoyennes.

d=

Oui au pont privé payant

Le conseil des maires a appuyé, à l’unanimité, à la demande de Jean-Yves Landreville, le projet d’un pont reliant Sorel-Tracy de l’autoroute 30 rive sud à la rive nord et l’autoroute 40. Ce projet est mené par l’homme d’affaires Luc Poirier qui en fait actuellement une étude de préfaisabilité. Le pont serait privé, à péage et administré en partenariat public-privé (PPP) pour 18 ans. Cette proposition a déjà été adoptée à Saint-Joseph-de-Sorel et à Sorel-Tracy. Le rapport de cette étude sera déposé dans quelques semaines, a précisé le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. « M. Poirier travaille avec Transport maritime pour évaluer si le pont en sera un levis de même qu’il cherche le meilleur endroit où l’ériger. »

Deux contrats à EBI environnement inc.

La firme EBI Environnement inc. de Berthierville sera omniprésente sur le territoire de la MRC au cours des cinq prochaines années, ayant décroché les deux contrats relatifs à la cueillette et au traitement des déchets domestiques. Le conseil des maires lui a en effet accordé, comme unique soumissionnaire, le contrat de collecte, de transport, de traitement et/ou d’élimination des matières résiduelles au coût annuel de 3 275 596,14$, taxes incluses , le tout sans modification au calendrier de collectes. Une négociation entre les parties, comme l’autorise la loi quand il n’y a qu’un seul soumissionnaire, a permis à la MRC de négocier un rabais de 60 000$ pour cinq ans par rapport au prix demandé par l’entreprise dans sa soumission, ce qui inclut la desserte de Sainte-Victoire qui faisait autrefois affaire avec la Régie des déchets du Bas Saint-François. Le jour des collectes dans cette municipalité restera le même. EBI Environnement inc. a également remporté le contrat de collecte, de transport, de traitement et/ou d’élimination des matières résiduelles générées par l’écocentre régional. Trois soumissionnaires le convoitaient. EBI Environnement inc. fut le plus bas, au coût de 188 742,96$ (taxes incluses).

Reconnaissance de l’importance de la ruralité

Le conseil des maires a adopté ce qu’il a nommé sa Déclaration de la ruralité. Un texte qui salue le monde rural, sa richesse, sa diversité, son apport à la vie régionale et le désir d’en garantir la pérennité. Ainsi les maires se sont-ils engagés à promouvoir et protéger le mode de vie rural sur le territoire de la MRC. Travailler au développement de la zone agricole de la MRC. Encourager la collaboration et la solidarité entre les milieux ruraux et les milieux urbains. Continuer à mettre à la disposition des municipalités rurales un fonds de développement pour soutenir la mise en œuvre de projets structurants en milieu rural.

Quels travaux routiers planifier?

C’est la firme Pluritec qui rédigera le Plan d’intervention en infrastructures routières locales (PIIRL) de la MRC de Pierre-De Saurel. Un plan nécessaire à l’obtention de subventions liées à la réalisation de ces travaux. Il permettra aux municipalités de cibler elles-mêmes les travaux d’entretien des infrastructures nécessaires à leur développement. Il vise également à permettre au ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports (MTMDET) de remplir son mandat d’assurer la mobilité et la sécurité dans les déplacements sur l’ensemble du territoire québécois. Ce contrat, qui s’élève à 84 590,33$ taxes incluses, est subventionné à 100% par le MTMDET. Si elle le désire, la MRC bénéficiera d’un délai de 120 jours pour étudier la possibilité d’octroyer un autre contrat pour, cette fois, l’ajout de travaux supplémentaires de vérification des fondations de la chaussée.

image