29 août 2017
Les conducteurs avec les facultés affaiblies plus nombreux qu’ailleurs
Par: Julie Lambert
Les conducteurs sont plus nombreux en Montérégie à enfreindre la loi en conduisant après avoir consommé de l’alcool. | Photo: TC Media – Archives/Erik Peters

Les conducteurs sont plus nombreux en Montérégie à enfreindre la loi en conduisant après avoir consommé de l’alcool. | Photo: TC Media – Archives/Erik Peters

Selon les récentes données d’un sondage, les Montérégiens sont plus nombreux à prendre le volant après avoir pris de l’alcool comparativement au reste du Québec.

11% des répondants ont affirmé avoir pris le volant après avoir consommé au-delà de la limite permise comparativement à 7% au Québec.

Les habitudes des Montérégiens avec l’alcool

– 86% d’entre eux sont des consommateurs d’alcool;

– 24% ont consommé de la bière une fois par semaine ou plus souvent au cours de la dernière année, 12% des spiritueux, 31% du vin

– 42% disent avoir conduit après avoir consommé à l’intérieur de la limite permise;

– 25% ont vu un barrage policier en matière d’alcool au cours de la dernière année alors que 23% en ont traversé un;

– 51% croient qu’il est probable de se faire intercepter dans un barrage policier pour l’alcool au volant.

Pourtant, les Montérégiens seraient moins nombreux (41%) que la moyenne québécoise (44%) à dépasser les limites de consommations recommandées, soit trois verres par jour pour les femmes et quatre verres pour les hommes.

« Les Montérégiens ont de bonnes habitudes de consommation et ils peuvent s’en réjouir. Ils doivent cependant redoubler de prudence en ce qui a trait à la conduite avec facultés affaiblies; leur portrait étant l’un des pires parmi toutes les régions du Québec », a réagi par le biais d’un communiqué le directeur général d’Éduc’alcool, Hubert Sacy.

Cette proportion est plus élevée en Estrie (14 %) et beaucoup plus faible dans la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (2%).

Ce résultat provient d’un sondage téléphonique mené par l’organisme Éduc’alcool auprès de 2 700 personnes du 20 février au 20 mars dernier.

image