22 mars 2018
Les bouteilles d’eau retirées du Cégep de Sorel-Tracy grâce à des étudiants
Par: Julie Lambert

Le président et la vice-présidente de l'AGEECST, Philippe Clément et Jeanne Lavallée, ainsi que la directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy, Fabienne Desroches (Photo : Julie Lambert)

Les représentants de l’Association générale des étudiants et étudiantes du Cégep de Sorel-Tracy (AGEECST) ont travaillé pendant un an et demi afin de retirer les bouteilles d’eau à usage unique de l’établissement scolaire. Depuis le 22 mars, Journée mondiale de l’eau, elles ne sont plus disponibles pour les étudiants.

À la suite d’une position prise par les membres de l’AGEECST en février 2017, ses représentants ont entamé des discussions avec la direction du Cégep de Sorel-Tracy et les responsables des services alimentaires de l’établissement afin de concrétiser leur désir de ne plus vendre des bouteilles d’eau à usage unique aux étudiants.

Pendant plusieurs mois, les parties se sont rencontrées et ont échangé afin de trouver un moyen de mettre cette initiative en place sans nuire à la rentabilité de la cafétéria. La directrice générale du Cégep de Sorel-Tracy, Fabienne Desroches, était contente de la mobilisation des gens de l’AGEECST pour réaliser des gestes conformes à leurs valeurs comme l’environnement.

« Quand on a vu avec quelle détermination l’AGEECST et surtout Jeanne Lavallée ont pris ce dossier en main, cela attire beaucoup d’admiration. Cela a pris du temps, peut-être plus que l’AGEECST et Jeanne l’auraient voulu, mais on le fait d’une façon concertée et pérenne. Il va y avoir moins de revenus de commandites, cela va coûter plus cher, mais on a des valeurs et il faut les assumer », a-t-elle mentionné.

La vice-présidente de l’AGEECST et responsable du dossier des bouteilles d’eau, Jeanne Lavallée, s’est réjouie de l’aboutissement de plusieurs mois de travail. Elle a souligné les conséquences néfastes de ces bouteilles d’eau sur l’environnement et les écosystèmes de la planète.

L’AGEECST a d’ailleurs mis sur pied un comité de travail permanent, la Coalition large en environnement et en développement durable (CLEDD). Cette dernière a été responsable de faire beaucoup de recherches et a réalisé plusieurs activités de sensibilisation dès l’automne.

« La consommation responsable était vraiment un enjeu qui nous tenait à cœur, surtout dans un milieu collégial parce que c’est à cet âge-ci que les jeunes vont prendre des habitudes de consommation qui vont les suivre toute leur vie. C’est pourquoi c’était important de sensibiliser les étudiants pour qu’ensuite ils puissent adopter des habitudes responsables et un développement plus durable. L’abolition de la vente de l’eau embouteillée marque le premier pas de notre démarche pour devenir une zone sans eau embouteillée », assure-t-elle.

En plus de ne plus rendre disponible l’eau embouteillée, les étudiants ont aussi décidé en accord avec la direction qu’aucune bouteille d’eau ne serait plus utilisée lors des événements du Cégep de Sorel-Tracy ou sur son terrain. Des gourdes réutilisables seront aussi en vente sur le campus dans les prochaines semaines afin d’encourager les étudiants à adopter des pratiques plus environnementales.

image