30 octobre 2017
Léopol fleurte avec l’humour et le sérieux sur son premier album
Par: Julie Lambert
Le groupe Léopol sera au Pub O’Callaghan pour présenter les chansons de son premier EP. |  © Photo: Gracieuseté

Le groupe Léopol sera au Pub O’Callaghan pour présenter les chansons de son premier EP. | © Photo: Gracieuseté

Le groupe de la région Léopol présentera ses chansons alliant humour et sujets sérieux lors du lancement de son premier album Sabiduria, le 11 novembre dès 22h30, au Pub O’Callaghan.

Trois des anciens membres du groupe Turbo Distortion, Rémi Robitaille, Kevin Neveu et Stéphane Richer composent la formation. Ils travaillent depuis près d’un an sur la sortie de leur premier EP comptant cinq chansons, explique le chanteur Rémi Robitaille.

« C’est un projet de chansons de style rock alternatif québécois. Il y a un peu d’absurde. On a fait ça léger pour que les gens ne se cassent pas la tête, mais il y a aussi un peu de sérieux là-dedans », souligne-t-il.

Des thèmes soulevant plusieurs problématiques font partie de la trame de fond des chansons qui seront présentées au lancement.

La chanson Pardonne-moi abordera l’intimidation, mais du point de vue de l’intimidateur. La pièce Annabelle très sarcastique, explique M. Robitaille, parlera de l’amour au temps des réseaux sociaux tandis que Maudite boisson traite de l’alcoolisme.

« On a travaillé très fort pour changer nos habitudes. Notre travail ne ressemble pas du tout à Turbo Distortion qui était du gros rock & roll. Notre musique est plus accessible et notre but est toujours de se faire du fun . On en a beaucoup avec notre projet », avoue-t-il.

Lors de la soirée, les gens pourront entendre, en plus des chansons de leur EP, deux autres titres qui se trouveront sur un deuxième album dont la sortie est prévue à l’été 2018.

« On n’arrête pas de composer depuis un an. On a près d’une trentaine de chansons. On va choisir là-dedans celles que nous voudrons pour le prochain. Ça nous fera un album complet. C’est de plus en plus populaire de faire ça dans le monde de la musique », décrit-il.

Sans avoir d’attente sur l’accueil du public envers leur projet, M. Robitaille espère pouvoir faire entendre leurs chansons au plus grand nombre de personnes possible.

« C’est sûr que nous aimerions que ça marche. On a déjà fait quelques approches avec les radios et on va envoyer nos candidatures à des festivals. On verra », conclut le chanteur.

Les chansons sont disponibles sur toutes les plateformes numériques comme Spotify et iTunes depuis le 20 octobre. Pour suivre le groupe, les gens peuvent se rendre sur sa page Facebook Léopol et son site Internet http://www.leopol.ca .

image