28 août 2018
L’Église Christ Church annonce sa deuxième phase de travaux
Par: Xavier Demers
La Fondation de l’Église Christ Church espère amasser 56 500$ pour s’ajouter à la subvention de 225 000$ du gouvernement pour ses travaux de réfection. (Photo : Xavier Demers)

La Fondation de l’Église Christ Church espère amasser 56 500$ pour s’ajouter à la subvention de 225 000$ du gouvernement pour ses travaux de réfection. (Photo : Xavier Demers)

L’Église Christ Church de Sorel-Tracy a annoncé l’essentiel de la deuxième phase de travaux de réfection, avec un budget d’un peu plus de 280 000$. L’argent servira entre autres à refaire la toiture, la fenestration et les vitraux ainsi que de valoriser l’accès à la mobilité réduite.

Publicité
Activer le son

L’église, qui a célébré son 175anniversaire l’an dernier, avait dû être fermée en 2013, à la suite d’un spectacle de Louis-Jean Cormier lors du Festival de la gibelotte.

« Pour cette phase du projet, nous aurons besoin encore de support de toutes sortes, et bien sûr financier, a affirmé le président de la Fondation de l’Église Christ Church, Rhéal Blais. Ayant reçu des fonds du Conseil du patrimoine religieux du Québec, en collaboration avec le ministère de la Culture, nous devons faire notre bout de chemin en tant qu’organisme. Nous aurons différents activités de financement. »

La Fondation espère amasser 56 500$ auprès de la population et des entreprises de la région pour compléter le financement des travaux.

Le gouvernement du Québec avait annoncé le 22 août qu’il octroyait une subvention de 225 914$ pour les travaux, via le programme d’aide à la restauration du patrimoine culturel à caractère religieux. Cette enveloppe budgétaire de 15 M$ pour l’ensemble du Québec a été bonifiée de 25% par rapport à l’an dernier. Le programme permet de financer jusqu’à 80% des coûts de la restauration.

« [L’église] possède un statut d’immeuble patrimonial classé et une valeur patrimoniale incontournable. L’intérêt de l’édifice repose entre autres sur son architecture extérieure, son décor intérieur, de même que sur le fait qu’il appartient à l’une des plus anciennes paroisses anglicanes du Canada. Je me réjouis des investissements annoncés qui nous permettent de maintenir cet important héritage religieux en Montérégie », a souligné la ministre responsable de la Montérégie, Lucie Charlebois.

« Les biens patrimoniaux à caractère religieux sont les témoins d’un vaste pan de notre histoire collective. Ils sont, dans toutes les régions du Québec, une source de fierté et un élément de dynamisme culturel au sein des communautés. L’investissement constitue un geste concret pour confirmer la valeur que nous leur accordons et l’intérêt que nous portons à leur préservation », a ajouté la ministre de la Culture et des Communications, Marie Montpetit.

Cette somme s’ajoute au montant de 170 000$ donné pour la première phase des travaux en octobre 2016.

La Fondation de l’Église espère exécuter les travaux avant la fin de l’année 2019. Une troisième phase de travaux pourrait être nécessaire.

image