11 mars 2016
L’Écomonde passe à la vitesse grand V
Par: Julie Lambert
Des développements concernant le projet de l’Écomonde du lac Saint-Pierre devraient être annoncés au printemps. | Photo: Gracieuseté – Ville de Sorel-Tracy

Des développements concernant le projet de l’Écomonde du lac Saint-Pierre devraient être annoncés au printemps. | Photo: Gracieuseté – Ville de Sorel-Tracy

Un expert-conseil travaille depuis janvier dernier à l’élaboration du projet de l’Écomonde du lac Saint-Pierre. L’échéancier et les prochaines étapes à franchir pour que le complexe récréotouristique voie le jour à l’été 2017 devraient être dévoilés dans les prochaines semaines.

Publicité
Activer le son

Le Regroupement indépendant pour la relance économique de Sorel-Tracy (RIRÉRST), promoteur du projet, a fait l’annonce de l’embauche d’un expert-conseil en planification et développement de concepts et d’expériences touristiques, Christian Bouchard, en poste depuis janvier.

Ce dernier, originaire de Baie-Comeau, a déjà reçu le titre de Personnalité de l’année en 2010 pour un projet touristique de calibre international de plus de 14,5 M$ réalisé dans sa région natale.

Sa présence sera très bénéfique pour l’avancement du projet au cours des prochaines semaines, assure la vice-présidente du conseil d’administration du RIRÉRST, Nathalie LeMay.

« Notre priorité était d’engager quelqu’un à temps plein. Nous avons finalisé le processus d’embauche de notre expert-conseil, mais il y a encore beaucoup de choses à faire. Nous sommes en train de planifier notre stratégie et nous annoncerons du concret dès le printemps », affirme-t-elle.

L’échéancier prévoit toujours la concrétisation de l’Écomonde, projet évalué à 19,7 M$, à l’été 2017. La municipalité travaille actuellement sur le réaménagement du quai no 2.

Ce dernier accueillera les installations comprenant, entre autres, une verrière annexée à une salle multifonctionnelle, un amphithéâtre extérieur, une scène mobile sur rail, un parc d’eau, des modules de mise en forme et des quais de courtoisie.

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, souligne qu’une rencontre est prévue avec les nouveaux membres du c.a du RIRÉRST pour avoir un aperçu des avancements. Leur mission est de mettre tout ça en chantier alors que celle de la Ville est de s’assurer que les installations soient prêtes.

« Nous avons une personne en charge du projet pour nous, Benoît Ducharme. Nous avons beaucoup de points à vérifier, notamment avec la Société des traversiers du Québec concernant l’aménagement du centre-ville. On a bien hâte de voir tout ça et nous le partagerons aux citoyens aussitôt que des développements seront faits », assure M. Péloquin.

Rappelons qu’en juillet dernier, le ministère du Tourisme a octroyé une subvention de 2,9 M$, ce qui complète le financement du projet sur la table depuis près de 20 ans.

image