16 septembre 2016
Le yoga plus populaire que jamais
Par: Sarah-Eve Charland
Près de 300 personnes ont participé à l’un des cours offerts au carré Royal lors de la Journée mondiale du yoga en juin 2016. | Gracieuseté/Maude Roux-Pratte

Près de 300 personnes ont participé à l’un des cours offerts au carré Royal lors de la Journée mondiale du yoga en juin 2016. | Gracieuseté/Maude Roux-Pratte

De plus en plus d’adeptes prennent le temps de pratiquer le yoga. Les directrices des écoles de yoga de la région sont transportées par la popularité de ce sport au point où elles doivent refuser des membres.

Les cours se remplissent en peu de temps et l’engouement se fait sentir depuis quelques années, remarquent-elles.

Chantal Côté a démarré l’école de yoga Shantaya en 2006 en donnant un cours par semaine. Cet automne, l’école comprend de six professeurs et malgré tout, elle a dû refuser des inscriptions par manque d’espace.

« Il y a une espèce de vedettariat entourant le yoga. Il y a de plus en plus de stars du yoga qui font des tournées, des vidéos et des émissions. Ça s’est démocratisé », croit-elle.

De son côté, Karoline English a également vu grandir un engouement au sein de son école éponyme. Elle donne cet automne une douzaine de cours alors qu’elle n’en donnait qu’un seul au moment de lancer son entreprise en 2011. Une centaine de personnes suivent l’un de ses cours par semaine.

« Les gens sont tellement stressés de nos jours. Ils veulent tout en même temps et ils ont de plus en plus le mal de vivre. […] C’est un bon moyen de s’apaiser avec la respiration », exprime-t-elle.

Le yoga est une technique de relaxation, originaire de l’Inde, basée sur la respiration, la méditation, des exercices mentaux et des postures corporelles. L’Organisation des Nations Unies a même décrété le 21 juin la Journée mondiale du yoga.

Des bienfaits

Le médecin Éric Sauvageau donne également des cours de yoga à ses heures. En raison d’un épuisement professionnel, il s’est tourné vers le yoga il y a trois ans. Depuis, il n’a pas cessé de croire aux bienfaits de cet exercice.

« Le yoga est un outil complémentaire à la médecine conventionnelle, que ce soit pour améliorer l’effet des médicaments ou encore pour diminuer la dose nécessaire à l’effet désiré. […] Le but du yoga est d’explorer ses propres limites physiques et mentales, aller au seuil de la douleur, mais ne jamais entrer dans la douleur. On apprend ainsi à mieux se connaître soi-même », explique-t-il.

Bienfaits du yoga selon Éric Sauvageau

  • Pour la santé cardiovasculaire: le yoga peut aider à mieux contrôler la tension artérielle, le cholestérol et le taux de sucre
  • En santé mentale: le yoga aide à prévenir les rechutes de dépression, à mieux gérer le stress et diminue l’anxiété.
  • En douleur chronique: le yoga aide à conserver des articulations solides et souples à la fois, sans impact surajouté, à mieux gérer la douleur.
  • En gériatrie: en améliorant l’équilibre, il contribue à diminuer les chutes chez la personne âgée.
  • En oncologie: le yoga aide à mieux supporter les traitements contre le cancer, comme la chimiothérapie ou la radiothérapie, en diminuant l’inflammation, en augmentant le niveau d’énergie et en améliorant l’humeur.
image