27 août 2020
Le vent des éoliennes servira à la relance économique
Par: Sébastien Lacroix
Les profits nets des redevances 2019 du parc éolien Pierre-De Saurel remises à la MRC de Pierre-De Saurel sont de 610 000 $.
Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Les profits nets des redevances 2019 du parc éolien Pierre-De Saurel remises à la MRC de Pierre-De Saurel sont de 610 000 $. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La moitié des profits nets provenant des redevances 2019 remises par le parc éolien Pierre-De Saurel seront mis dans un fonds régional qui servira à attirer des entreprises. Les conseillers régionaux du Conseil de la MRC ont décidé de réserver un montant de 305 000 $ pour stimuler la relance économique régionale.

Publicité
Activer le son

Une proposition qui avait été lancée par le préfet Gilles Salvas lors de la consultation sur la gouvernance locale menée par le député Jean-Bernard Émond. Ce derrière quoi l’ensemble des maires se sont rangés, le 26 août, lors de l’assemblée publique de la MRC.

Une décision qui a d’ailleurs réjouit le député de Richelieu à l’Assemblée nationale qui a tenu à saluer cette initiative adoptée à l’unanimité par l’ensemble des élus de la MRC de Pierre-De Saurel. « Il s’agit d’un pas dans la bonne direction! », a-t-il souligné sur les réseaux sociaux.

Ce fonds régional demeure toutefois à préciser, a admis le préfet, en entrevue avec Les 2 Rives. « On va essayer de s’arrimer avec les conclusions que le député doit rendre à la suite de la journée de réflexion de lundi dernier. On va voir dans quelles sont ses orientations et on ira dans cette direction-là », a fait savoir Gilles Salvas, qui espère que de l’argent attendu du gouvernement puisse s’ajouter.

« Dans chaque ville, nous avons besoin d’un commissaire industriel, commercial et agricole pour attirer des entreprises dans la région, continue-t-il. Ce pourrait servir pour payer des locaux, des commissaires ou encore pour un guichet unique, mais qui serait spécialisé dans la relance économique régionale. »

Le fonds régional a d’ailleurs été proposé par le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, qui s’était pourtant prononcé publiquement pour que l’argent serve à financer le futur de terrain synthétique à proximité de l’école secondaire Bernard-Gariépy.

En entrevue avec Les 2 Rives, au lendemain du conseil, ce dernier était très enthousiaste à l’idée de s’en servir pour la relance économique. « On démontre que nous allons travailler dans la vision de notre premier ministre qui est de concentrer le développement économique, a souligné le maire de la ville-centre. Par notre décision, nous lui envoyons des signaux forts et consensuels. »

Serge Péloquin a ajouté qu’il souhaite que le comité soit indépendant et qu’il est encore trop tôt pour lui donner un rôle précis. « Par respect pour notre député, il faut lui laisser le temps de bien le définir en fonction des discussions que nous avons eues lors de la rencontre », a-t-il commenté.

305 000 $ pour des projets locaux

L’autre tranche de 305 000 $ sera quant à elle divisée entre les municipalités au prorata des quotes-parts qu’elles paient à la MRC. Elles pourront ainsi mener des projets chacun de leur côté. « Les chèques partiront bientôt, possiblement la semaine prochaine », a indiqué le préfet.

Le reste des redevances de 1,8 M$ qui ont été versées à la MRC de Pierre-De Saurel serviront à faire des paiements. De ce montant, 965 000 $ a servi à payer les annuités sur les intérêts et le capital du montant de 12,5 M$ qu’avait dû emprunter la MRC pour participer à la mise de fonds du projet de 70 M$.

Il y a également 180 000 $ qui a été versé au fonds de prévoyance dont s’est doté la MRC, soit 10 % des redevances. Un autre 45 000 $ a été déduit parce qu’il avait été emprunté au fonds de prévoyance.

image