24 septembre 2019
Semaine de sensibilisation aux maladies mentales qui se déroule du 6 au 12 octobre
Le Vaisseau d’Or invite les jeunes de 18 à 25 ans à demander de l’aide
Par: Jean-Philippe Morin

Avec le passage aux études post-secondaires et l’arrivée sur le marché du travail, les milléniaux de 18 à 25 ans sont aux premières loges des impacts de la maladie mentale et peuvent eux aussi contribuer au rétablissement d’une personne atteinte. C’est le message lancé par Le Vaisseau d’Or dans le cadre de la Semaine de sensibilisation aux maladies mentales qui se déroule du 6 au 12 octobre prochain.

Ces jeunes, où qu’ils en soient dans leur parcours de vie, peuvent faire une différence et aider sans filtre une personne atteinte, tout en préservant un équilibre face à la maladie mentale.

Les milléniaux, tout comme les autres générations, peuvent jouer un rôle positif et déterminant dans le rétablissement d’une personne atteinte de maladie mentale. Que ce soit par exemple avec un parent, un frère ou une sœur, un ami ou une amie, un amoureux ou une amoureuse, ces jeunes doivent aussi apprendre à préserver leur équilibre face à la maladie mentale. Côtoyer les effets de la maladie mentale est douloureux.

• Il est prouvé que la maladie mentale d’un proche a des répercussions importantes chez les membres de l’entourage.
• Les jeunes de 18 à 25 ans sont plus à risques de développer un problème de santé mentale et sont moins portés à consulter une aide professionnelle.
• Inquiétude, culpabilité, frustration, déception, tristesse, doute et anxiété sont des sentiments familiers vécus par un membre de l’entourage qui accompagne une personne atteinte d’un problème de santé mentale.
• Au cours de sa vie, quatre personnes sur cinq auront un jour ou l’autre à côtoyer un proche atteint de maladie mentale.

Le Vaisseau d’Or, qui dessert les villes de la MRC de Pierre-De Saurel, répond à chaque année à plus de 285 demandes de personnes qui côtoient un proche atteint de maladie mentale. L’organisme rappelle aux jeunes de 18 à 25 ans qu’elle offre une gamme de services personnalisés pour les soutenir et qu’il est possible pour eux de préserver un équilibre en soutenant un proche. Les jeunes de 18 à 25 ans sont invités à consulter le site web Aidersansfiltre.com, le #aidersansfiltre sur Instagram et la page Facebook du Vaisseau d’Or pour mieux comprendre les maladies mentales et aussi pour en apprendre sur les ressources d’aide disponibles.

« Les jeunes de 18 à 25 ans, qui soutiennent une personne atteinte de maladie mentale, s’en mettent beaucoup sur les épaules et ne savent pas nécessairement quoi faire ou comment réagir. Cette situation est difficile et éprouvante pour une jeune femme ou un jeune homme, au moment où ils font leur entrée dans le monde adulte. Le membre de l’entourage a souvent tendance à se culpabiliser et à se mettre de pression, un fardeau très lourd à porter. Avant de craquer, les jeunes doivent demander de l’aide auprès du Vaisseau d’Or avant qu’ils ne développent eux-mêmes un 1 problème de santé mentale. Notre équipe regroupe des intervenants qualifiés, prêts à écouter, aider et soutenir ces jeunes face à la maladie d’un proche », a déclaré Claude Descheneaux, directeur général du Vaisseau d’Or.

(Source : Le Vaisseau d’Or)

image