22 janvier 2016
Le quotidien du tourisme régional confié à Roxanne Dugas
Par: Louise Grégoire-Racicot
Marie-Claude Corbeil et Roxanne Dugas sont les deux employées dédiées à l’Office de tourisme de la région. | Photo  - Gracieuseté

Marie-Claude Corbeil et Roxanne Dugas sont les deux employées dédiées à l’Office de tourisme de la région. | Photo - Gracieuseté

Roxanne Dugas est depuis le 11 janvier dernier, la nouvelle directrice générale de l’Office de tourisme de la région de Sorel-Tracy, retenue parmi une cinquantaine de candidats.

C’est ce que confirmait le président de l’organisme, Marc Mineau, spécifiant que Mme Dugas y travaillera avec une adjointe, Marie-Claude Corbeil déjà employée par l’Office au moment de sa restructuration en janvier 2015. Quant à l’agente de marketing, Jessica Brousseau, elle a choisi de réorienter sa carrière et quittera son emploi dans huit semaines.

« L’ex-directrice générale Diane Bouchard relevait du CLD de Pierre-De Saurel. Quand les maires ont aboli le CLD et réduit notre budget à 100 000$, nous donnant surtout un mandat d’accueil des visiteurs, Mme Bouchard, qui faisait du développement touristique, a dû quitter l’Office. »

Le conseil d’administration a alors cru qu’il était possible pour l’organisme de fonctionner sans direction générale. En 2015, ses membres ont bénévolement fait le travail. « Nous avons réalisé que c’était celui d’une direction générale. Et on a rouvert le poste, à des conditions toutefois moins intéressantes que celles qui prévalaient avec le CLD. Mme Bouchard n’a pas posé sa candidature. »

De fait, explique-t-il, Mme Dugas connaît fort bien la région. Au cours des dernières années, elle était à l’emploi de la Coopérative de solidarité de la réserve de la biosphère du Lac-Saint-Pierre ainsi que d’Innosphère Solutions durables. Elle détient plusieurs certificats universitaires (administration, ressources humaines, gestion du tourisme).

Sa priorité est de préparer le prochain guide touristique et la carte vélo, alors que Mme Corbeil se préoccupera notamment de l’accueil.

Enfin, M. Mineau se dit bien conscient que l’offre québécoise de tourisme est omniprésente et qu’il faut mettre en valeur les caractéristiques plus uniques de la région.

Du pain sur la planche

« Dès que j’ai commencé mes études en tourisme, j’ai su que je voulais diriger l’Office de tourisme de Sorel-Tracy », dit Mme Dugas, une Soreloise d’origine.

« Je suis consciente que j’arrive dans un moment de chamboulement mais où il y a place pour donner ma couleur. Les choses administratives sont toutefois réglées; les ententes sont révisées, mais on doit maintenant réfléchir et positionner la région. Ce qui porte son lot de défis que je veux relever avec le c.a. »

« Chose certaine, il faut connaître les façons de s’informer des touristes et s’adapter à leurs besoins comme de répondre aussi à ceux de nos 55 membres et trouver la meilleure façon de travailler avec eux », affirme-t-elle. L’arrivée de l’Écomonde et des Fêtes du 375e ajoutera cependant des cartes à son jeu.

image