22 janvier 2016
Le projet de l’église Saint-Gérard en situation précaire
Par: Sarah-Eve Charland
L’église est barricadée depuis octobre 2014 peu de temps après que des briques se soient détachées de la devanture du bâtiment. | TC Média - Sarah-Eve Charland

L’église est barricadée depuis octobre 2014 peu de temps après que des briques se soient détachées de la devanture du bâtiment. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Le projet de construction d’une salle communautaire à Saint-Gérard-Majella à la place de l’église semble plus que jamais précaire. La municipalité n’ira pas de l’avant sans l’obtention de subventions.

En raison de la présence d’amiante dans l’église, situation connue grâce à une étude réalisée à l’été 2015, les membres du conseil ont adopté à l’unanimité le projet de démolition de l’église afin de reconstruire un centre de services municipaux.

Toutefois, le projet s’élève à près de 1,8 M$, un investissement trop élevé pour la capacité de payer des citoyens, affirme le maire Luc Cloutier. Le conseil de ville a envoyé trois demandes de subventions auprès des différents ministères. L’aide financière pourrait aller jusqu’à 80% des coûts totaux.

« Tout ça est conditionnel à l’obtention des subventions. La municipalité pourrait s’avancer à injecter entre 200 000$ et 300 000$. Sans subvention, on ne sera pas capable de réaliser le projet », mentionne-t-il.

Rappelons que le 8 août 2014, des briques se sont détachées de la devanture du bâtiment. L’église est barricadée depuis octobre 2014 lorsque la Régie du bâtiment a inspecté le site. Au même moment, la compagnie d’assurance produisait un rapport sur les points à corriger pour respecter les normes du bâtiment.

Les citoyens avaient voulu sauvegarder le bâtiment qui se retrouve au cœur de la municipalité.

« On est conscient de toutes les coupures au gouvernement. On est réaliste. On craint que ce soit trop peu trop tard », affirme M. Cloutier.

L’été dernier, le conseil de Fabrique a fait faire des tests pour vérifier s’il y a de l’amiante dans les murs du bâtiment. Les tests qui ont coûté 4323$ au conseil de Fabrique ont révélé la présence d’amiante.

Le conseil de Fabrique est clair. Il n’a pas les moyens d’investir dans l’église. Si la municipalité se retire du projet, il ne va ni la démolir ni la remettre à niveau. Le bâtiment sera laissé à lui-même.

image