6 juillet 2015
Le passage à l’ère des livres numériques est repoussé
Par: Julie Lambert
Les livres numériques ne feront pas leur entrée dans les bibliothèques municipales de Sorel-Tracy avant décembre 2015.

Les livres numériques ne feront pas leur entrée dans les bibliothèques municipales de Sorel-Tracy avant décembre 2015.

Alors que l’entrée des livres numériques dans les deux bibliothèques municipales de Sorel-Tracy devait se faire dès cet automne, ils ne seront accessibles qu’en décembre 2015.

Lancé en 2014, le projet consistait à rendre disponible des livres numériques dans les deux bibliothèques de Sorel-Tracy, soit Marie-Didace et Le Survenant. À la suite d’une forte demande de la population, la municipalité s’est dotée d’un budget estimé entre 10 000$ et 15 000$, dont 4 000$ pour l’achat de livres numériques, afin de le réaliser.

Plusieurs étapes devaient être réalisées dans les derniers mois avant sa mise en place, dont la signature d’une entente entre la municipalité et l’organisme Bibliopresto et une mise à niveau du système informatique pour mettre en place Pretnumerique.ca.

Cette plateforme permettra aux lecteurs d’emprunter des livres numériques en se branchant au site Web des deux bibliothèques. Le personnel devra ensuite être formé pour répondre aux questions et aux besoins des citoyens.

Selon l’échéancier prévu, le service devrait être accessible à l’automne 2015, mais les travaux de rénovation dans les deux bâtiments publics ont retardé sa mise en place, souligne une des responsables du projet à la Ville de Sorel-Tracy, Andrée Martin.

« On pensait pouvoir le faire même cet été, mais cela ne sera pas possible avant au moins le début du mois de décembre. Les travaux majeurs nous ont occupés. Nous avons commencé l’achat de livres, mais la plate-forme n’est pas encore prête. Notre dossier suit son cours et nous avons aussi fait des demandes de subventions », mentionne Mme Martin.

Les emprunts seront chronodégradables, c’est-à-dire qu’ils s’effaceront automatiquement à la fin de la période de prêt. Les livres ainsi téléchargés pourront ensuite être lus sur les liseuses, les tablettes, les ordinateurs et les téléphones intelligents.

D’autres municipalités de la région offrent depuis quelques années ce service à leurs citoyens comme Massueville, Saint-Aimé, Saint-David, Sainte-Victoire-de-Sorel et Saint-Robert. Elles ont fait partie du projet-pilote lancé en janvier 2012.

image