21 novembre 2016
Le ministère sur le point de modifier une intersection dangereuse
Par: Sarah-Eve Charland
Jean-Yves Gendron avait dénoncé la dangerosité de l’intersection de la route 132 et de la montée Saint-Roch en juillet 2015. | Photo: TC Média - Archives

Jean-Yves Gendron avait dénoncé la dangerosité de l’intersection de la route 132 et de la montée Saint-Roch en juillet 2015. | Photo: TC Média - Archives

L’intersection de la route 132 et de la montée Saint-Roch à Contrecœur sera modifiée afin de réduire les risques d’accident.

C’est ce qu’a conclu le ministère des Transports du Québec (MTQ), après une analyse plus approfondie de cette intersection. Le conseiller du district, Jean-Yves Gendron, la mairesse Suzanne Dansereau, ainsi que des citoyens ont déjà dénoncé le fait que ce coin était dangereux. C’est pourquoi la Ville a demandé au MTQ, à l’été 2015, d’y installer un clignotant jaune pour ralentir la circulation.

« Cette proposition n’a pas été retenue après analyse. Le ministère étudie les possibilités de changement à la géométrie de l’intersection. Il est évident qu’il faut faire quelque chose. C’est pour cette raison qu’on proposera dans les prochaines semaines une alternative », explique la porte-parole du ministère, Nomba Danielle.

Elle n’a pas voulu dévoiler les détails avant que le plan ne soit présenté à la municipalité. « La contribution de la Ville sera déterminante sur le choix final des changements », assure-t-elle.

Les automobilistes en provenance du centre-ville de Contrecœur peuvent rouler jusqu’à 90 km/h sur la route Marie-Victorin. La vitesse change à 70 km/h quelques mètres après l’intersection.

Des élus ouverts

Le conseiller municipal Jean-Yves Gendron avait décrié cette situation dans nos pages en 2015. Informé sur le fait qu’il n’y aura pas de clignotant jaune au coin de la route 132 et de la montée Saint-Roch, M. Gendron entend collaborer avec le MTQ pour améliorer la situation.

« Les objectifs sont d’assurer la sécurité des résidents de ce secteur, des piétons, des cyclistes, des automobilistes et des nombreux camions qui y circulent », souligne-t-il.

Accidents à cette intersection entre 2010 et 2015
Accrochage, accident avec bris matériel, impliquant un chevreuil ou avec blessé mineur 9
Accident mortel ou avec blessé majeur 0
Source : Régie intermunicipale de police Richelieu-Saint-Laurent
image