12 novembre 2015
Le mécontentement général persiste chez les syndiqués
Par: Sarah-Eve Charland
Les employés du Cégep de Sorel-Tracy ont montré leur mécontentement en manifestant devant l’établissement. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés du Cégep de Sorel-Tracy ont montré leur mécontentement en manifestant devant l’établissement. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Des enseignants ont piqueté devant l’école Saint-Gabriel-Lalement. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Des enseignants ont piqueté devant l’école Saint-Gabriel-Lalement. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés de la CSN et de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS) ont manifesté devant l’Hôtel-Dieu de Sorel. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés de la CSN et de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS) ont manifesté devant l’Hôtel-Dieu de Sorel. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés de la traverse ont manifesté, à rotation, durant les 48 heures de la grève. | TC Média - Sarah-Eve Charland

Les employés de la traverse ont manifesté, à rotation, durant les 48 heures de la grève. | TC Média - Sarah-Eve Charland

La grogne persiste chez les différents syndicats de la fonction publique cette semaine alors qu’ils n’ont pas réussi à conclure une convention collective avec le Conseil du trésor. Ils ont déclenché une grève les 12 et 13 novembre. Les services sont perturbés au traversier, au palais de justice et à la Société d’assurance automobile (SAAQ).

Encore une fois, les employés de la fonction publique ont manifesté pour dénoncer la lenteur des négociations. La plupart d’entre eux sont sortis dans la rue durant la semaine du 26 octobre à Sorel-Tracy. Alors que leur convention collective se terminait le 31 mars 2015, aucun de ces syndicats n’a conclu d’entente à ce jour.

Les écoles ont été fermées les 12 et 13 novembre. Les enseignants ont piqueté le 12 novembre devant leurs écoles respectives. Le personnel de soutien et personnel professionnel ont également manifesté devant les écoles secondaires et devant le centre administratif de la Commission scolaire de Sorel-Tracy.

La direction du Cégep a constaté la ligne de piquetage la première journée et a ordonné la fermeture de l’établissement.

Les employés de la CSN et de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé (APTS) de l’Hôtel-Dieu de Sorel, ont utilisé leur droit de grève. Ils ont piqueté devant l’établissement. Les services essentiels sont maintenus à 90%.

Les 66 employés constituant le personnel terrestre et naviguant non brevetés de la traverse Sorel-Tracy-Saint-Ignace-de-Loyola, affiliés à la CSN, font également partie du front commun national. Les employés manifestent, à rotation, durant les 48 heures de la grève. Les services ont été interrompus puisqu’elle n’est pas soumise aux clauses des services essentiels.

Au palais de justice de Sorel-Tracy, les services essentiels sont maintenus. En raison d’injonction, les employés n’ont pas le droit d’interdire l’accès à l’établissement. Les employés du palais de justice, de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) et de la prison de Sorel-Tracy ont rejoint leurs collègues à Saint-Hyacinthe la première journée pour manifester et se rendront au Cégep de Sorel-Tracy demain.

Quant aux employés de l’Agence du revenu, ils ont rejoint les employés du traversier. Les bureaux de l’Agence du revenu, de l’aide juridique ainsi que ceux de la SAAQ ferment leurs portes aujourd’hui et demain.

Si le conflit ne se règle pas, les syndicats seront de retour en grève le 1er, 2 et 3 décembre.

image