4 décembre 2019
Pouvant accueillir 60 enfants, dont 10 poupons
Le CPE La Marelle ouvrira une nouvelle garderie
Par: Katy Desrosiers

La nouvelle installation se retrouvera à l’intersection de la rue des Soleils et du chemin Saint-Roch. Photo capture d’écran Google Maps

Le CPE La Marelle a reçu l’autorisation pour un projet d’expansion de 60 places, dont 10 pour des poupons. La nouvelle installation se retrouvera sur une portion du parc Dorimène-Desjardins, cédée par la Ville de Sorel-Tracy.

Publicité
Activer le son

La directrice générale du CPE, Isabelle Guay, affirme qu’il s’agit de la continuité du projet qui avait vu le jour il y a quelques années, mais qui avait dû être mis sur la glace en raison du peu d’implication du gouvernement de l’époque.

« Il y a beaucoup de vouloir du ministère. Il veut vraiment nous accompagner là-dedans. Quand ils avaient bloqué les places, il n’y a pas grand monde qui nous aidait. Là, il veut s’assurer que le projet voie le jour », souligne Mme Guay.

Le projet est un investissement d’un peu plus d’un million de dollars. Normalement, les CPE doivent injecter 50 % de l’investissement, mais dans ce cas-ci, le CPE La Marelle paiera 25 %, soit environ 300 000 $.

La Ville de Sorel-Tracy lui a cédé le terrain à l’intersection de la rue des Soleils et du chemin Saint-Roch, sous la forme d’un bail emphytéotique (d’une durée de plusieurs dizaines d’années). La directrice est reconnaissante de cette entente, puisque certaines de ses collègues dans des villes comme Boucherville et Saint-Bruno n’auront jamais la chance d’avoir un terrain de la ville puisqu’aucun n’est disponible.

Le CPE a 24 mois pour réaliser les travaux. Comme six se sont déjà écoulés depuis la signature de l’entente avec le gouvernement, il en reste 18 avant que les enfants puissent habiter les locaux.

« On espère que ça va ressembler au premier plan. C’était fait depuis longtemps, mais là il faut retourner en appel d’offres pour les architectes. Il faut recommencer à zéro, mais ce sera de toute beauté », explique la directrice.

Un site exceptionnel pour les enfants

Mme Guay croit que la nouvelle installation sera une des plus belles de la région. « On a des terrains gazonnés. […] Il n’y a pas trop de circulation, il y a déjà des jeux d’installés, les enfants vont pouvoir jouer en sécurité. Il y a les jeux d’eau l’été », souligne-t-elle.

La directrice souhaitait que l’installation soit dans le secteur de Tracy, puisqu’une grande partie des familles qu’elle dessert est dans ce secteur. Le CPE possède en effet les installations Marie-Stella à Saint-Joseph-de-Sorel, La Marelle à Tracy et La Marmaille à Yamaska.

« On a beaucoup d’étudiants qui vont au Cégep, au CFP (Centre de formation professionnelle), qui ont des enfants et qui font un retour à l’école. Ce sera proche de leur milieu d’étude », ajoute Mme Guay.

La Ville avait offert trois ou quatre terrains, dont un en face de l’École secondaire Fernand-Lefebvre. Cependant, dans ce secteur, on retrouve déjà d’autres CPE dont ceux des Marguerites et La Petite Marine.

Pour avoir une place en CPE, les parents doivent s’inscrire sur le site laplace0-5.com.

image