30 juillet 2016
Le corps de Jean-François Geoffrion retrouvé
Par: Denis BĂ©langer

Le corps trouvé samedi dans le fleuve Saint-Laurent, dans l’est de Montréal, est celui de Jean-François Geoffrion, un père de famille de 31 ans de Contrecoeur porté disparu depuis mardi.

Publicité
Activer le son

C’est le frère du dĂ©funt, Nicholas Geoffrion qui a indiquĂ© sur son compte Facebook que le corps de Jean-François avait Ă©tĂ© retrouvĂ©. Il a mĂŞme tenu Ă  remercier sur sa page Facebook les personnes qui ont contribuĂ© aux recherches aujourd’hui. «C’est grâce Ă  vous qu’on l’a trouvĂ©. C’est grâce Ă  votre aide et Ă  votre soutien qu’on va pouvoir dĂ©sormais faire notre deuil.»

Le Service de police de la Ville de Montréal a confirmé l’identité du corps vers de la fin de l’après-midi. La dépouille a été conduite à la morgue et une autopsie sera pratiquée sur le corps pour connaître les causes du décès. L’étude de l’épave du bateau devrait aussi permettre aux enquêteurs d’en savoir davantage sur l’accident..

Ce sont des plaisanciers qui ont fait la découverte du corps, qui flottait à la hauteur de la 36e avenue et de la rue Notre-Dame, peu avant 9h samedi.

Le plaisancier a Ă©tĂ© impliquĂ© dans un accident nautique mardi soir au Port de MontrĂ©al. Son embarcation avait frappĂ© un navire amarrĂ©. Des dĂ©bris et des vestes de sauvetage avaient Ă©tĂ© de plus retrouvĂ©s jusqu’Ă  Varennes.

L’une des hypothèses Ă©tudiĂ©es par les enquĂŞteurs du SPVM est que le bateau de M. Geoffrion ait heurtĂ© une bouĂ©e avant d’aller s’Ă©craser sur le porte-conteneurs. Des proches de Jean-François Geoffrion assurent qu’il Ă©tait expĂ©rimentĂ© puisqu’il conduisait des bateaux Ă  moteur depuis une dizaine d’annĂ©es, et qu’il Ă©tait familier avec la navigation sur le fleuve Saint-Laurent.

Depuis l’accident, des recherches en surface, sur les berges et sous-marines ont été menées. Des plongeurs du SPVM et de la Sûreté du Québec ainsi qu’un sonar avaient été également mis à contribution.

La mère de Jean-François Geoffrion, Joanne Diotte, n’avait plus vraiment espoir de le retrouver vivant. «Même si je n’ai pas vu le corps, je sais que mon fils est mort. Personne ne peut survivre à un impact comme celui-là», a-t-elle confié à TC Media il y a quelques jours.

image