21 février 2017
Le Comité des usagers Pierre-De Saurel appuie l’achat du bronchoscope
Par: Deux Rives
La pneumologue Martine Dulude, le président de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Jocelyn Cayer, le pneumologue Jacques Godin et le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, s’étaient mobilisée lors d’une conférence de presse en février. | TC Média - Pascal Cournoyer

La pneumologue Martine Dulude, le président de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Jocelyn Cayer, le pneumologue Jacques Godin et le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin, s’étaient mobilisée lors d’une conférence de presse en février. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le président du conseil d'administration de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Jocelyn Cayer. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le président du conseil d'administration de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Jocelyn Cayer. | TC Média - Pascal Cournoyer

La chef du service de pneumologie, Martine Dulude. | TC Média - Pascal Cournoyer

La chef du service de pneumologie, Martine Dulude. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le maire de Sorel-Tracy, Serge Péloquin. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le pneumologue Jacques Godin. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le pneumologue Jacques Godin. | TC Média - Pascal Cournoyer

La directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu, Nathalie St-Germain. | TC Média - Pascal Cournoyer

La directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu, Nathalie St-Germain. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le président du conseil d'administration de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Jocelyn Cayer. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le président du conseil d'administration de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, Jocelyn Cayer. | TC Média - Pascal Cournoyer

Après avoir pris connaissance de la décision des autorités du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est (CISSSME) et du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec de refuser à l’Hôtel-Dieu de Sorel l’achat d’un bronchoscope EBUS, financé par la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel, le Comité des usagers Pierre-De Saurel ajoute sa voix aux nombreuses protestations soulevées par cette décision dans la région.

Publicité
Activer le son

Réunis en assemblée extraordinaire le 17 février dernier, les membres du comité ont, par voie de résolution, donné leur appui à l’achat de l’appareil invoquant dans leur décision les motifs suivants :

Considérant que dans la MRC Pierre-De Saurel le haut taux de mortalité par tumeurs malignes est reconnu comme supérieur à celui du Québec;

Considérant que l’incidence du cancer du poumon y est plus élevée que dans le reste de la province;

Considérant que la région a connu une période industrielle fortement axée sur une industrie lourde et, qu’il est généralement admis, qu’une telle industrialisation peut engendrer des problèmes environnementaux avec des influences toxiques pour la santé, dont la santé pulmonaire;

Considérant que les usagers qui auront, dans des conditions routières souvent difficiles, à se déplacer vers Saint-Hyacinthe pour avoir droit à (un examen bronchoscopique) une bronchoscopie EBUS devront, assumer personnellement leur transport et des déboursés pouvant aller jusqu’à 240 $ par déplacement;

Considérant que l’appareil d’une valeur de 231 000 $ a été totalement financé par des dons de la population récoltés par la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel;

Considérant que cette campagne de financement était connue et acceptée par les autorités du Centre de santé et de services sociaux Pierre-De Saurel avant la fusion en Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Est;

Le Comité des usagers de Pierre-De Saurel ajoute sa voix et son indignation à celles de la population du territoire pour faire réviser une décision qu’il considère comme purement administrative, coupée de la réalité économique, privée d’humanisme. Le comité est d’avis que cette décision nie l’esprit de la loi sur la santé et les services sociaux stipulant :

art 2, al.

4° rendre accessibles des services continus de façon à répondre aux besoins des individus, des familles et des groupes aux plans physique, psychique et social;

5° tenir compte des particularités géographiques, linguistiques, socio-culturelles, ethno-culturelles et socio-économiques des régions;

8° favoriser la prestation efficace et efficiente de services de santé et de services sociaux, dans le respect des droits des usagers de ces services.

Les membres du Comité des usagers Pierre-De Saurel invitent donc la population à manifester son appui à la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel selon les mécanismes qui seront mis en place à cet effet par la Fondation dans les prochains jours.

image