7 novembre 2018
Le Cégep de Rimouski embauche Stéphane Bergeron à sa direction générale
Par: Jean-Philippe Morin

Stéphane Bergeron a été député de Verchères de 2005 à 2018. Il sera maintenant directeur général du Cégep de Rimouski. (Photo: archives)

Le Cégep de Rimouski a annoncé l’embauche de l’ex-député de Verchères de 2005 à 2018, Stéphane Bergeron, comme secrétaire général à la direction générale du Collège.

M. Bergeron sera notamment responsable de l’organisation, de l’encadrement et des suivis du conseil d’administration et du comité exécutif et prendra en charge la désignation, l’initiation, la formation et l’accompagnement des nouveaux administrateurs. Il assurera également la gouvernance et les autres suivis légaux des politiques et directives gouvernementales.

L’ex-député péquiste, battu par la caquiste Suzanne Dansereau lors de la dernière élection provinciale en octobre 2018, détient un baccalauréat et une maîtrise en sciences politiques et cumule une trentaine d’années d’expérience. Au cours de sa carrière, il a notamment été député à la Chambre des communes du Canada et à l’Assemblée nationale du Québec. À ces titres, il a notamment été ministre de la Sécurité publique, ministre responsable de la région de l’Outaouais et membre du Conseil du Trésor, en plus d’avoir été whip en chef dans les deux Parlements.

M. Bergeron a également été vice-président, au niveau fédéral, du Comité permanent des Affaires étrangères et du Commerce international, et, à Québec, de la Commission des institutions ainsi que de la Commission de l’économie et du travail. De plus, M. Bergeron a siégé au sein de plusieurs conseils d’administration, dont le Bureau de régie interne de la Chambre des communes et le Bureau de l’Assemblée nationale.

Son entrée en poste est prévue au courant du mois de novembre.

Le Collège de Rimouski offre à 3000 étudiantes et étudiants au-delà de 30 programmes d’études préuniversitaires et techniques dans des domaines variés et dispense des services de formation continue à plus de 7000 personnes. Plus de 600 personnes collaborent à sa réussite.

image