12 juin 2017
Le bronchoscope arrive la semaine prochaine
Par: Sarah-Eve Charland
La pneumologue Martine Dulude, la PDG Louise Potvin, la directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel Nathalie St-Germain et le coordonnateur du programme de chirurgie Sébastien Salvas posent dans la salle d’endoscopie où sera installé le bronchoscope la semaine prochaine. | TC Média - Pascal Cournoyer

La pneumologue Martine Dulude, la PDG Louise Potvin, la directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu de Sorel Nathalie St-Germain et le coordonnateur du programme de chirurgie Sébastien Salvas posent dans la salle d’endoscopie où sera installé le bronchoscope la semaine prochaine. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le bronchoscope EBUS sera installé dans l'une des deux salles d'endoscopie de l'Hôtel-Dieu de Sorel. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le bronchoscope EBUS sera installé dans l'une des deux salles d'endoscopie de l'Hôtel-Dieu de Sorel. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le bronchoscope EBUS sera installé dans l'une des deux salles d'endoscopie de l'Hôtel-Dieu de Sorel. | TC Média - Pascal Cournoyer

Le bronchoscope EBUS sera installé dans l'une des deux salles d'endoscopie de l'Hôtel-Dieu de Sorel. | TC Média - Pascal Cournoyer

La présidente-directrice générale du CISSS Montérégie-Est, Louise Potvin | TC Média - Pascal Cournoyer

La présidente-directrice générale du CISSS Montérégie-Est, Louise Potvin | TC Média - Pascal Cournoyer

La pneumologue Martine Dulude | TC Média - Pascal Cournoyer

La pneumologue Martine Dulude | TC Média - Pascal Cournoyer

La directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu, Nathalie St-Germain | TC Média - Pascal Cournoyer

La directrice générale de la Fondation Hôtel-Dieu, Nathalie St-Germain | TC Média - Pascal Cournoyer

L’Hôtel-Dieu de Sorel aura son bronchoscope Ebus dès la semaine prochaine, a appris le journal Les 2 Rives. Les premiers examens pourront être effectués vers la mi-juillet à Sorel-Tracy.

Le Centre intégré de santé et services sociaux (CISSS) Montérégie-Est a procédé à l’achat, s’élevant à 188 167$, sans passer par un processus d’appel d’offres.

Étant donné que l’établissement de santé possédait déjà un appareil de lavage conforme, il n’avait pas besoin de passer par ce processus, souligne la présidente-directrice générale du CISSS, Louise Potvin.

Dès son arrivée, le bronchoscope Ebus sera évalué par l’équipe génie biomécanique du CISSS Montérégie-Est pour s’assurer de sa conformité et de son bon fonctionnement. L’appareil sera installé dans l’une des deux salles d’endoscopie de l’hôpital. Son installation ne nécessite pas d’aménagement particulier ni de coût supplémentaire.

Les employés qui seront en soutien aux pneumologues seront formés sur une période de trois semaines à l’hôpital de Saint-Hyacinthe. Un deuxième pneumologue entrera en fonction au cours de l’été.

En février, le ministre Gaétan Barrette avait refusé que le département de pneumologie de l’Hôtel-Dieu de Sorel se procure un bronchoscope Ebus.

Une campagne de financement de la Fondation Hôtel-Dieu avait été mise sur pied en 2014-2015 afin de couvrir les frais du bronchoscope Ebus. Cet appareil permet de localiser de façon précise une lésion pulmonaire. Cet instrument permet également de dépister un cancer du poumon sans passer par une chirurgie.

L’argent restant du bronchoscope Ebus sera utilisé en pneumologie

Plus de détails à venir.

image