20 avril 2021
Bilan de la gestion des matières résiduelles 2020
L’augmentation de la récupération se poursuit
Par: Alexandre Brouillard

Une amélioration est perceptible quant à l’augmentation de la récupération en 2020, alors que 51 % des matières collectées dans la MRC de Pierre-De Saurel ont été récupérées. Photo Alexandre Brouillard | Les 2 Rives ©

Des améliorations sont perceptibles quant à la réduction de l’enfouissement et l’augmentation de la récupération dans la région. Toutefois, le tri et la participation aux différentes collectes par les usagers devront être améliorés.

Publicité
Activer le son

Ce sont les principaux constats issus du bilan 2020 de la gestion des matières résiduelles, qui a été déposé lors du conseil des maires de la MRC de Pierre-De Saurel, le 14 avril.

En 2020, la tendance à la baisse des quantités enfouies s’est maintenue, alors que 51 % des matières collectées dans la MRC de Pierre-De Saurel ont été récupérées. De plus, la génération totale des matières résiduelles a augmenté de 5 % par rapport à 2019.

Encore une fois, les ordures ménagères représentent la plus grande partie du tonnage de matières résiduelles, soit 14 683 tonnes (49 %). Malgré une légère hausse de 5 % des ordures ménagères, entre 2019 et 2020, cette statistique demeure beaucoup plus basse qu’en 2016, alors qu’elle s’élevait à 18 598 tonnes.

La performance de la récupération des matières organiques se confirme d’année en année avec plus de 4 % d’augmentation des quantités collectées par rapport à 2019, passant de 7061 tonnes en 2019 à 7327 tonnes en 2020. Toutefois, des améliorations sont possibles, alors que la part des matières organiques atteint seulement 24 % pour un potentiel de 44 %.

Finalement, le taux des matières recyclables est relativement stable autour de 4900 tonnes par année. Il y a encore du travail à faire de ce côté, puisque ces matières représentent 17 %, alors qu’il y aurait un potentiel récupérable de 35 %.

Encore place à l’amélioration

Malgré la réduction de l’enfouissement et l’augmentation de la récupération dans la MRC de Pierre-De Saurel, des améliorations sont possibles quant à la quantité de matières résiduelles générée par unité d’occupation et par habitant.

En effet, chaque unité d’occupation (logement ou unité commerciale) a généré en moyenne 1088 kg en 2020, alors qu’un résident en a produit en moyenne 587 kg. Cette quantité est supérieure à la moyenne québécoise qui est de 481 kg par habitant en 2019.

L’écocentre de plus en plus populaire

L’écocentre régional, qui est un point d’apport volontaire pour plusieurs matières qui ne sont pas collectées en bordure de rue, devient de plus en populaire auprès des résidents de la MRC de Pierre-De Saurel.

En 2020, l’écocentre a accueilli 26 805 visiteurs, une hausse de 13 % par rapport à 2019 (23 690). Ces derniers ont déposé 4390 tonnes de matières résiduelles. Le bois et les agrégats (béton et brique) sont les matières les plus déposées à l’écocentre et représentent ensemble 49 % du total.

On note aussi une augmentation des résidus de construction, rénovation et démolition à l’écocentre. La collecte a augmenté de 9 % en 2020, passant de 2920 tonnes en 2019 à 3192 tonnes en 2020.

image