16 décembre 2016
L’attaque propulse les Rebelles dans le peloton de tête
Par: Jean-Philippe Morin
Les Rebelles ont connu une bonne première moitié de saison avec une fiche de 14 victoires, 7 défaites et 2 défaites en fusillade. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Les Rebelles ont connu une bonne première moitié de saison avec une fiche de 14 victoires, 7 défaites et 2 défaites en fusillade. | Photo: TC Média – Pascal Cournoyer

Les deux tiers de la saison sont maintenant complétés pour les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy. Leurs 14 victoires en 23 matchs sont principalement attribuables à leur bonne attaque, selon l’entraîneur-chef Éric Messier.

Au cours des dix derniers matchs, les Rebelles ont enregistré huit victoires. Du 12 décembre au 12 janvier, ils ne jouent aucun match afin de laisser toute la place aux examens de fin d’année des joueurs.

« On a très bien terminé la session d’automne. À partir de janvier, ce sera un sprint de 13 matchs jusqu’aux séries. On veut continuer comme on a terminé », analyse Éric Messier.

Il existe à nouveau une bonne parité dans la ligue. Sur les 12 équipes du circuit collégial, les Rebelles campent au cinquième rang avec 30 points en 23 matchs. Ils ne sont qu’à sept points de la tête, mais l’équipe au 9e rang n’a que six points de retard sur les Rebelles.

« Peu importe contre qui on joue, c’est serré. Dans chaque match, on ne gagne pas par une différence de quatre ou cinq buts. C’est très serré et ce le sera jusqu’à la fin », analyse le pilote des Rebelles.

Les vétérans pavent la voie aux jeunes

Les Rebelles ont pu compter, en début de saison, sur le retour de 13 vétérans, mais aussi l’arrivée de 11 recrues. Parmi ces 11 recrues, cinq d’entre elles sont des défenseurs. Malgré ce manque d’expérience à la ligne bleue, l’entraîneur voit de belles choses.

« Nos défenseurs ont progressé. Pour un défenseur, ça prend toujours plus de temps qu’à un attaquant. Ils ont plus de responsabilités. Nos défenseurs étaient jeunes et sortaient du midget espoir ou du juvénile. Même s’ils n’avaient pas beaucoup de bagage hockey, j’ai aimé comment ils ont progressé », confie M. Messier.

Celui qui en est à sa 8e saison à la barre des Rebelles ne tarit pas d’éloges envers ses attaquants et surtout, des vétérans.

« Notre noyau qui est resté est à l’offensive. Nos vétérans font une très bonne job, ils montrent le chemin aux autres. On a une belle profondeur à cette position et on veut miser là-dessus pour la fin de saison afin de rester dans les clubs de tête », conclut l’ancien défenseur de l’Avalanche du Colorado.

Le prochain match des Rebelles aura lieu le vendredi 13 janvier, à 19h30, au Colisée Cardin de Sorel-Tracy.

image