12 décembre 2018
Une initiative des policiers de la région
L’Arbre de Joie fête ses 30 ans
Par: Katy Desrosiers

Une partie des bénévoles de l'Arbre de Joie Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

La toile réalisée pour la 30e édition de l'Arbre de Joie Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

Pour une 30e année, la population est invitée à participer à l’initiative de l’Arbre de Joie, organisée par les policiers et des bénévoles de la région, afin de permettre à des enfants provenant de milieux plus défavorisés d’avoir des cadeaux pour les Fêtes. Quelques jours avant Noël, à une date gardée secrète pour permettre aux familles de rester anonymes, les cadeaux récoltés seront remis aux enfants.

Publicité
Activer le son

Selon Annie Létourneau, sergente responsable des relations avec la communauté pour la Sûreté du Québec au poste de la MRC de Pierre-De Saurel, ce sont entre 350 et 400 enfants qui pourront recevoir des présents. L’Arbre de Joie se trouve dans un local près de la porte numéro 5 aux Promenades de Sorel. Les citoyens sont invités à piger un nom dans l’arbre et à acheter un cadeau à l’enfant qu’ils ont pigé en fonction de son âge.

Plusieurs nouveautés ont été apportées pour cette édition spéciale, comme la création d’une toile, la remise d’épinglettes et la distribution d’un cahier comportant des informations sur l’initiative et des dessins à colorier.

Deux nouveaux logos ont aussi été élaborés par des étudiants en graphisme du Centre Bernard-Gariépy. Antoine Lussier a créé un logo avec des couleurs douces sur lequel on voit un sac cadeau avec un sourire. Il souhaitait, avec cette image, abolir le tabou relié à la réception de cadeaux lorsqu’on vit une période difficile. Mélanie Tessier, quant à elle, a choisi d’illustrer une pile de cadeaux colorés. « Quand on était jeunes, on a eu de la misère et on a dû bénéficier de ce genre d’aide, donc je comprends l’importance et je l’apprécie. J’ai tout de suite voulu embarquer », mentionne la créatrice.

Le cahier La formidable histoire de l’Arbre de joie a été créé afin de rendre hommage à Brian Lannigan, initiateur du projet. Il sera distribué aux donateurs, mais également aux familles lors de la remise des cadeaux.

L’épinglette l’Ange de la police a été remise lors du point de presse du 12 décembre, aux anciens collaborateurs qui se sont impliqués pendant des années. Elle sera aussi remise aux enfants.

La toile, réalisée par Véronique Dupuis, fille d’un bénévole dévoué, comporte l’ange de la police et un sapin, ce dernier représentant l’âme de l’Arbre de Joie. «  L’ange de la police représente la sécurité et la protection des enfants, les cadeaux qui tombent du ciel représentent les gens qui viennent déposer des cadeaux sous l’arbre. Les silhouettes, elles, représentent les enfants et la confidentialité du geste », mentionne Jacques Dupuis, bénévole et papa de l’artiste.

Cette année, un montant de 2860 $ a été remis par Rio Tinto Fer et Titane. L’argent a été amassé lors de la soirée de Noël des gestionnaires, employés-cadres et de leurs conjoints et conjointes. Chaque participant était invité à offrir une contribution pour l’Arbre de Joie.

Mario Gilbert, lieutenant responsable du poste de la Sûreté du Québec de la MRC de Pierre-De Saurel, se dit fier de l’implication des policiers et des bénévoles de l’Arbre de Joie, qui travaillent fort pour faire opérer la magie de Noël. Il remercie également la population pour sa générosité.

image