16 mars 2021
Décision majoritaire du conseil de ville de Sorel-Tracy
L’ancien IGA du secteur Tracy ne pourra plus servir à de l’entreposage
Par: Alexandre Brouillard

Les élus ont refusé à la majorité la demande de modification de zonage pour le bâtiment situé au 100, route Marie-Victorin. Photo Pascal Cournoyer | Les 2 Rives ©

L’ancien IGA du 100, route Marie-Victorin, qui sert d’entreposage pour quelques compagnies dont Construction Sorel à qui le bâtiment appartient, ne pourra plus être utilisé à cette fin. Sept des huit conseillers de Sorel-Tracy se sont opposés à la demande de modification de zonage de l’endroit, le 8 mars dernier.

Publicité
Activer le son

Après avoir consulté les considérants émis par le Comité consultatif d’urbanisme, les élus ont refusé la demande à la majorité sous prétexte que le terrain possède un potentiel de réaffectation de grand intérêt parce qu’il est situé en face du parc des Bateaux blancs et à proximité de la rivière Richelieu ainsi que du centre-ville.

« Les 10 personnes qui siègent sur le Comité consultatif d’urbanisme étaient contre l’idée. Le terrain est un très bel endroit où faire de la densification. Par exemple, installer des condos ou même des logements sociaux pour densifier avec une belle vue sur la rivière Richelieu. Des espaces comme ça, il n’en reste presque plus dans la région. Ce n’est pas un endroit pour faire de l’entreposage industriel », explique le conseiller de Saint-Laurent, Martin Lajeunesse.

M. Lajeunesse précise que Construction Sorel entreposait, depuis quelque temps, du matériel dans l’ancienne épicerie sans que le zonage l’autorise, mais que M. Descheneaux voulait rendre l’exercice légal.

« Il y a d’autres espaces d’entreposage industriel sur la route Marie-Victorin à moins de deux kilomètres de là. Si des gens ou des compagnies manquent d’espace de rangement, ils peuvent aller s’installer à cet endroit sans problème », affirme le conseiller de Saint-Laurent.

Jocelyn Mondou s’oppose

Jocelyn Mondou, conseiller du Vieux-Sorel, avait demandé le vote sur la proposition de M. Lajeunesse. Il avait finalement été le seul conseiller à voter contre le refus de la demande de modification de zonage.

« J’ai demandé le vote parce que je voulais favoriser l’économie locale. Il y a plusieurs entreprises de la région qui y entreposent du matériel, telles que la Laiterie Chalifoux, le commerce Lucien Handfield, le Club de golf Les Dunes et Construction Sorel. Pourquoi ne pas les accommoder? De plus, ce n’est que de l’entreposage intérieur. Il ne se passe plus rien avec le bâtiment depuis environ 10 ans », commente M. Mondou.

Pour l’instant, la Ville n’a émis aucune consigne au propriétaire du bâtiment. « Nous allons bientôt discuter des prochaines étapes entre membres du conseil et nous avertirons le propriétaire », explique M. Lajeunesse.

« J’espère qu’il va y avoir de la tolérance à l’égard de l’entreposage à l’intérieur de ce bâtiment. Je crois que le propriétaire peut décider par lui-même de ce qu’il veut faire avec cet espace », soutient M. Mondou.

Le président de Construction Sorel et propriétaire du bâtiment, Sylvain Descheneaux, n’a pas voulu émettre de commentaires.

image