6 juin 2016
L’agrandissement de l’école à Yamaska est toujours d’actualité
Par: Sarah-Eve Charland

La Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy ne baisse pas les bras malgré les trois refus du gouvernement pour son projet d’agrandissement de l’école Yamaska. Des démarches politiques ont été entreprises pour remanier un nouveau projet.

La circulation près du pavillon Saint-Gabriel, sur la rue du Pont (route 132), est considérée dangereuse par la CS. C’est pour cette raison que la CS a présenté, en 2012, 2013 et 2014, un projet d’agrandissement du pavillon Notre-Dame afin de rapatrier tous les élèves dans le même immeuble, sur la rue Principale.

Le projet proposé consistait à l’ajout d’un gymnase, d’une bibliothèque et de quelques classes.

Le président de la Commission scolaire, Denis Rajotte, a rencontré le maire de Yamaska, Louis R. Joyal, afin de lui proposer un projet dont les fonds seraient partagés à la hauteur de 60% par la CS et de 40% par la municipalité.

« Notre premier plan était financé à 100% par la CS, mais on nous l’a refusé. J’ai rencontré le maire pour voir s’il était ouvert », affirme le président.

« C’est au stade embryonnaire. Il n’y a eu que des rencontres politiques », ajoute la responsable aux communications, Christine Marchand.

Ce projet ressemble à celui de l’agrandissement de l’école Saint-Roch, à Saint-Roch-de-Richelieu, qui est financé en partie par la municipalité.

« C’est un enjeu de sécurité à Yamaska et non de surpopulation comme c’est le cas à Saint-Roch. Le projet à Saint-Roch a été accepté en partie grâce au partage des coûts », explique Mme Marchand.

Le maire de Yamaska s’est montré ouvert à travailler sur l’élaboration d’un nouveau projet. Les élus se prononceront ce soir lors conseil de la municipalité.

« Je suis favorable. On va voir, de notre côté, si on peut obtenir des subventions pour le gymnase. On est ouvert pour le projet, mais ça va dépendre du montant que la municipalité devra débourser. Il y a plusieurs questions à poser. »

image