11 mai 2015
La violoniste Marie Bégin remporte la 13e édition
Par: Julie Lambert
La violoniste Marie Bégin a remporté la 13e édition du Festival-concours de musique classique Pierre-De Saurel, qui se déroulait du 1er  au 10 mai. | www.philippemanning.com

La violoniste Marie Bégin a remporté la 13e édition du Festival-concours de musique classique Pierre-De Saurel, qui se déroulait du 1er au 10 mai. | www.philippemanning.com

La violoniste de Québec, Marie Bégin, a remporté le premier prix, hier soir, lors de la grande finale du Festival-concours de musique classique Pierre-De Saurel. Elle est repartie avec une bourse de 12 000$ en plus de mériter une participation à l’émission Printemps des musiciens de Françoise Davoine.

La finale du concours s’est déroulée devant une salle comble à l’auditorium du Cégep de Sorel-Tracy, mentionne la directrice générale de la Maison de la musique, Rachel Doyon.

Cette année, 175 musiciens et chanteurs lyriques ont participé au festival qui se déroulait du 1er au 10 mai. Cette édition a été très inspirante, souligne Mme Doyon.

« On a pu voir des musiciens talentueux provenant de partout au Québec et même de l’Ontario. Les délibérations ont été longues parce que nos musiciens étaient très talentueux. C’est notre plus belle édition. Elle nous a démontré que tout est possible et que le talent des jeunes est infini. »

Lors des deux fins de semaine, les spectateurs ont été nombreux, ajoute-t-elle. « C’était le fun même si nous avions du rodage à faire en raison des nouvelles catégories. »

La violoniste de 23 ans, Marie Bégin, a remporté le concours grâce son interprétation du Concerto pour violon n1, opus 77 III burlesque de Chostakovitch.

Elle a reçu plus de 12 000$ en prix et bourses, dont un système de son Cambridge et l’enregistrement d’un album au Studio Clément Goulet. Françoise Davoine l’accueillera aussi à son émission, diffusée sur les ondes d’ICI Musique.

Le pianiste Jean-Christophe Melançon de Montréal est arrivé en deuxième place et a obtenu une bourse de 1000$. Le pianiste sorelois Antoine Laporte a atteint la troisième place et a aussi récolté une bourse de 1000$.

Des changements à l’horizon

Pour augmenter la participation des musiciens de la région qui sont peu friands de concours, le comité organisateur a créé trois catégories cette année, soit Concours, Festival et Hommage aux musiciens québécois. Cet ajout a semblé plaire au public, croit Mme Doyon.

Des ajustements seront par contre nécessaires. « Il y a toujours des modifications à faire. On veut mettre encore davantage d’avant le volet québécois, il faut que nos règlements soient plus clairs. Il nous faut plus de communication avec les écoles. »

Mme Doyon a déjà quelques idées pour innover une fois de plus l’an prochain. Le comité pense mettre sur pied un volet électro-acoustique pour développer certains instruments, dont l’orgue.

« Nous avons un bon organiste à Sainte-Anne-de-Sorel, Philippe Bélanger, qui pourra nous aider. Il faut s’adapter à l’actualité et ce nouveau volet nous le permettra », conclut-elle.

image