23 septembre 2016
La Ville de Sorel-Tracy exigera une réduction de la limite de vitesse
Par: Julie Lambert
La conseillère Dominique Ouellet souhaite que la limite de vitesse de 50 km/h soit étendue jusqu’au 3025, boulevard Fiset, près du Royaume des luminaires. | Photo: TC Média – Julie Lambert

La conseillère Dominique Ouellet souhaite que la limite de vitesse de 50 km/h soit étendue jusqu’au 3025, boulevard Fiset, près du Royaume des luminaires. | Photo: TC Média – Julie Lambert

Les deux accidents survenus en moins d’une semaine sur le boulevard Fiset ont incité la Ville de Sorel-Tracy à déposer à nouveau une demande au ministère des Transports du Québec (MTQ) pour y réduire la vitesse de 70 km/h à 50 km/h, car elle estime que ce secteur est trop dangereux.

Ce n’est pas la première fois que la Ville de Sorel-Tracy dépose une demande au ministère des Transports du Québec (MTQ), affirme la conseillère municipale du quartier Pierre-De Saurel, Dominique Ouellet.

Selon elle, ce secteur est extrêmement dangereux en raison de la limite de vitesse qui n’est pas respectée. « Ce n’est pas une nouvelle de dire que les automobilistes roulent bien plus que 70 km/h. »

Les citoyens ont été nombreux dans les dernières années à lui faire part de leurs craintes et de leurs inquiétudes.

« C’était la demande principale de tous les résidents que j’ai rencontrés lorsque j’ai fait du porte-à-porte pendant la dernière campagne électorale, surtout ceux ayant une entrée sur le boulevard. C’est moins pire pendant la période estivale, mais pendant l’hiver, c’est un véritable casse-tête pour eux. Ceux provenant des rangs ou des commerces ont aussi beaucoup de difficultés à entrer dans le trafic et attendre très longtemps », déplore l’élue.

Elle a d’ailleurs fait de ce dossier son principal cheval de bataille dans les dernières années, mais elle ne s’attendait pas à rencontrer autant de difficultés, confie-t-elle.

Depuis 2010, la Ville répète cette requête à tous les 12 à 18 mois, mais le MTQ a toujours refusé parce que cela pourrait causer des problèmes d’embouteillage, mentionne-t-elle.

Des solutions insuffisantes

Étant donné que la route appartient au MTQ, la Ville a les mains liées dans ce dossier, affirme-t-elle. L’analyse de la circulation est toutefois effectuée de façon régulière par la Sûreté du Québec (SQ) de la MRC de Pierre-De Saurel à la demande de la municipalité, mentionne Mme Ouellet.

Depuis novembre 2015, il y a également un radar photo installé dans le cadre d’un projet-pilote du MTQ. Ces solutions ne sont toutefois pas suffisantes, argue la conseillère.

« Au cours des années, la circulation est de plus en plus dense et elle le sera encore plus avec le projet de condos commerciaux dans le secteur. Ces incidents sont malheureux et il faut revoir la limite de vitesse à la baisse. On a eu deux accidents de trop. Ils sont la preuve pour que le ministère considère que la donne a changé et qu’il doit faire ses devoirs pour que cela n’arrive plus », martèle la conseillère.

Une demande déposée en octobre

Mme Ouellet est loin de baisser les bras pour se faire entendre. Une nouvelle demande sera faite par voie de résolution lors du prochain conseil municipal du 3 octobre.

Elle espère être entendue, mais aussi recevoir l’appui de la population. Elle encourage les gens à aussi montrer leur insatisfaction en appelant le numéro 511 du MTQ.

« On a bien beau déposer des résolutions, l’appui des citoyens est important. S’ils font des signalements, cela va mettre plus de poids et peut-être permettre de faire avancer le dossier », conclut-elle.

Les mesures en place ne font pas l’unanimité

Alors que la conseillère municipale de Sorel-Tracy, Dominique Ouellet, entreprendra de nouvelles démarches pour faire réduire la vitesse sur le boulevard Fiset à la demande de ses citoyens inquiets (voir autre texte), l’endroit est jugé sécuritaire par le ministère des Transports et la Sûreté du Québec.

Rencontrés sur les lieux d’un accident impliquant une voiture et un poteau le 17 septembre dernier, des résidents du secteur affirment souhaiter que la limite de vitesse à cet endroit soit revue à la baisse de 70 à 50 km/h puisque les automobilistes respectent rarement la limite actuelle.

Il s’agissait du deuxième accident en quelques jours dans le secteur. Le 13 septembre, un motocycliste a subi de graves blessures lorsqu’il est entré en collision avec une remorque.

Selon le Portrait des victimes d’accident de la route 2008-2012 réalisé par la Direction de la Santé publique de la Montérégie, le boulevard Fiset entre la rue Chalifoux et le Chemin de la Vallières a fait de nombreuses victimes entre 2008 et 2012.

On en dénombre entre quatre et onze personnes sur le boulevard Fiset, à proximité de la rue Chalifoux. Ce chiffre s’est alourdi avec les deux accidents qui sont survenus les 13 et 17 septembre.

Il a été impossible, avant d’aller sous presse le matin du 22 septembre, d’avoir des commentaires du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour savoir si de nouvelles mesures seront mises en place dans les prochains jours à la suite de ces nouveaux accidents.

Questionné par TC Média en décembre dernier à propos du nombre d’accidents élevés sur le Boulevard Fiset, le MTQ avait affirmé être proactif en matière de sécurité routière. Le MTQ géolocalise notamment les accidents afin de voir s’il peut améliorer certains éléments sur des routes problématiques.

Le MTQ a entre autres déjà procédé à des travaux de marquage afin de dédier une voie pour les virages à gauche afin de réduire le nombre d’accidents. Le ministère a également installé un radar photo entre le boulevard Poliquin et la rue Brouillard depuis novembre 2015.

La sergente de la Sûreté du Québec, Ingrid Asselin, avait mentionné dans le journal Les 2 Rives du 20 septembre dernier qu’il n’y avait pas de problématique particulière à cet endroit.

« Nous n’avons pas eu de requête particulière concernant ce secteur. On s’entend toutefois pour dire que ce secteur a un bon flot de circulation. Le boulevard Fiset fait partie de nos interventions policières, mais on ne dénote pas plusieurs collisions ni plus qu’ailleurs », avait-elle commenté.

Avec la collaboration de Karine Guillet

Nombre de constats émis par le radar photo sur le boulevard Fiset (novembre 2015 au 31 août 2016)

– 264 infractions

– 21 851$ d’amende.

Vous avez réagi sur Facebook
« J’habite dans ce coin et il y a beaucoup de camions de livraison de voitures! Avec Hyundai, Les 2 Rives Chrysler, les camions se stationnent sur le bord de la route ce qui enlève une voie aux automobilistes et [ils] ne savent plus où passer et doivent faire des manœuvres de dernière minute. Bref, ils devraient entrer dans le stationnement des concessionnaires et descendre les voitures hors de la route! »- Julie Papillon
« J’ai aussi vu l’autre jour un camionneur se mettre dans la voie de gauche pour ensuite tourner à droite dans la cour de l’ancien Centre Hi-Fi. Je le suivais et j’ai dû braker sec quand j’ai compris qu’est-ce qu’il s’en allait faire. Super dangereux comme manœuvre, l’entrée n’est clairement pas emménagée pour recevoir de telles remorques. »- Josianne P-l
« Secteur dangereux en effet. Un camion semblable bloquait mon entrée sur le Boulevard Fiset. Les véhicules arrivent vite et changent de voie à la dernière minute. J’ai failli me faire rentrer dedans solide pour deux minutes à l’arrêt. »- Éric Labrecque
image