30 juillet 2019
La Soreloise Elisabeth Gauthier Pelletier prĂȘte sa voix Ă  Nala dans Le Roi Lion
Par: Katy Desrosiers
Elisabeth Gauthier Pelletier est dans l'univers du doublage depuis un an. 
Photo gracieuseté

Elisabeth Gauthier Pelletier est dans l'univers du doublage depuis un an. Photo gracieuseté

La Soreloise Elisabeth Gauthier Pelletier est la voix parlĂ©e de Nala dans la nouvelle mouture du Roi Lion. La jeune femme, qui est dans l’univers du doublage depuis seulement un an, ne s’attendait pas Ă  dĂ©crocher un tel rĂŽle aussi rapidement.

Publicité
Activer le son

« Une fois que tu es dans le milieu, ça dĂ©boule », constate la comĂ©dienne. Pour Le Roi Lion, elle a tout d’abord dĂ» dĂ©crocher une audition. « Disney avait son mot Ă  dire et disait quelle personne ils voulaient. Quand j’ai eu le rĂŽle et aprĂšs avoir enregistrĂ©, ils ont tout envoyĂ© Ă  Disney pour qu’ils approuvent », raconte-t-elle.

Enregistrer toutes les rĂ©pliques a pris environ deux heures en mai dernier. « On n’a pas la chance de faire les rĂ©pliques plusieurs fois, je me disais qu’il fallait que je m’amuse lĂ ! », lance Elisabeth Gauthier Pelletier.

Pour ce tournage, comme pour tous les autres, elle n’avait pas les textes Ă  l’avance. « La seule maniĂšre de pratiquer, c’est de pratiquer ma lecture Ă  premiĂšre vue avec d’autres textes et de faire des exercices de diction », explique-t-elle.

Doubler un lion Ă©tait quelque peu diffĂ©rent de jouer un humain. « Il fallait qu’il y ait une certaine fougue pour aller chercher l’esprit du lion, mentionne-t-elle. Souvent, il y a des rugissements. Ils ajoutent le bruit, mais des fois, il fallait que je fasse comme si j’allais rugir. »

Elle a aussi dĂ» baisser le timbre de sa voix. « Ils voulaient que ça ressemble plus Ă  BeyoncĂ© (qui fait la version anglaise). [
] C’est quand mĂȘme fou d’aller au cinĂ©ma et d’entendre ta voix », explique la comĂ©dienne.

Ce sont ses amis, avec elle au cinĂ©ma, qui lui ont montrĂ© son nom dans le gĂ©nĂ©rique. « Mon nom Ă©tait Ă©crit dans le milieu de l’Ă©cran en Ă©criture du Roi Lion, s’exclame-t-elle. D’habitude, il est en plus petit Ă  la fin du gĂ©nĂ©rique et c’est rare que les gens restent jusque lĂ . »

Un horaire du temps bien chargé

Elisabeth Gauthier Pelletier a fait ses dĂ©buts en doublage en juillet 2018. Elle a alors Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©e pour faire la formation d’Élise Bertrand, reconnue dans le milieu du doublage. Comme elle a une voix qui se prĂȘte davantage aux personnages adolescents et qu’il manque de ce type de voix dans le milieu, elle s’est dĂ©marquĂ©e rapidement.

Depuis, elle a multipliĂ© les contrats en doublage. Elle a entre autres eu des rĂŽles parlĂ©s dans DĂ©chaĂźnĂ©e et Brightburn :L’enfant du mal, ainsi que dans Les Foster et Le Studio.

Sous peu, elle doublera le personnage principal d’une nouvelle sĂ©rie pour les jeunes enfants dans laquelle elle aura aussi l’occasion de chanter. Elle prĂȘte Ă©galement sa voix pour des publicitĂ©s radio et des livres audio.

La comédienne foulera aussi les planches du Théùtre La Marjolaine du 21 août au 8 septembre dans une création de théùtre musical sur Claude Léveillée.

En spectacle Ă  la Maison de la musique

Le 29 septembre, dans le cadre des Journées de la culture, Elisabeth Gauthier Pelletier sera en prestation à la Maison de la musique, accompagnée de Carl Matthieu Neher au piano et Félix-Antoine Coutu à la batterie. Ils interprÚteront des classiques de la chanson française et québécoise, en lien avec la navigation et la mer.

2020 sera aussi une annĂ©e remplie pour l’artiste. « Tout s’aligne. Ce n’est pas un fardeau. J’oublie tout le temps que je suis payĂ©e pour faire ça! C’est juste du plaisir Ă  profusion! », avoue Elisabeth Gauthier Pelletier.

Il est possible de suivre la comédienne dans ses différents projets via sa page Facebook et son compte Instagram.

image