29 avril 2019
Inondations 2019
La situation est stable dans plusieurs municipalités
Par: Katy Desrosiers
Le drone de la Sûreté du Québec a survolé la zone inondée à Yamaska la semaine dernière.
Photo Sûreté du Québec

Le drone de la Sûreté du Québec a survolé la zone inondée à Yamaska la semaine dernière. Photo Sûreté du Québec

L'eau a recouvert une partie de la promenade au parc Regard-sur-le-fleuve, ce qui a causé quelques dommages. 
Photo gracieuseté

L'eau a recouvert une partie de la promenade au parc Regard-sur-le-fleuve, ce qui a causé quelques dommages. Photo gracieuseté

L'eau recouvre toujours une partie du rang de la Pointe-du-Nord-Est à Yamaska. 
Photo gracieuseté

L'eau recouvre toujours une partie du rang de la Pointe-du-Nord-Est à Yamaska. Photo gracieuseté

Depuis les dernières heures, le niveau de l’eau s’est stabilisé et est en légère baisse dans plusieurs secteurs. À Sainte-Anne-de-Sorel et Yamaska, plusieurs maisons ou résidences secondaires sont encore touchées, alors que dans d’autres municipalités comme Sorel-Tracy et Contrecœur, les résidences sont épargnées, mais on surveille de près la situation.

Le niveau de l’eau à Sainte-Anne-de-Sorel a remonté dans la journée de dimanche, comparativement au niveau plus bas de la journée de samedi. Selon le maire Michel Péloquin, le débit du barrage situé à Cornwall a été diminué, ce qui a eu pour effet de baisser le niveau de l’eau ici. « Ce qui nous affecte ici, c’est le niveau du lac Ontario et le barrage de Cornwall. Le Lac Saint-Pierre subit leurs effets. En 2017, les gens qui gèrent le barrage avaient moins de possibilités qu’aujourd’hui puisque le niveau du lac Ontario était plus élevé », explique-t-il.

Outre les résidences déjà privées d’électricité, aucune autre demande n’a été placée à la municipalité. Une demi-douzaine de personnes ont quitté leur résidence de manière préventive. Tous les jours, le maire communique avec les citoyens via la page Facebook de la municipalité, afin de les tenir informés de la situation. Lorsque le niveau de l’eau diminuera, il faudra nettoyer les débris qui se sont accumulés, ce qui prendra un bon moment selon M. Péloquin.

L’Île du Domaine épargnée à Yamaska

Du côté de Yamaska, l’eau recouvre toujours une partie du rang de la Pointe-du-Nord-Est. L’Île du Domaine n’est pas touchée cette année. Le maire suppléant de la municipalité, Martin Joyal, souligne que comme il n’y a pas de glace et d’embâcle, l’eau peut suivre son cours normal et ainsi épargner l’île.

« L’eau se trouve sur la rue avant l’équerre et le gros arbre depuis la semaine passée. Les gens du secteur connaissent ce point. Il y a des débris de bois sur la route. L’électricité a été coupée dans certains chalets dont l’eau arrivait près du compteur », mentionne M. Joyal.

Les résidents dans la zone inondée n’ont pas accès à la route, mais peuvent circuler et atteindre la partie non inondée en chaloupe. Aucune évacuation d’urgence n’a été nécessaire. Quatre familles ont choisi de rester dans leurs maisons qui se situaient dans une zone où l’électricité n’a pas été coupée.

La municipalité est en contact avec la Sécurité civile, ainsi que la Sûreté du Québec, afin de suivre l’évolution de la situation.

Deux résidences sous surveillance à Contrecœur

À Contrecœur, la situation est stable depuis les derniers jours. Le coordonnateur de la municipalité à la sécurité civile, François Handfield, mentionne que les terrains de deux maisons sont en partie recouverts d’eau, mais que les résidences n’ont pas été touchées.

« Il s’agit d’un chalet et d’une résidence dans un cul-de-sac, près de l’eau. Personne ne se trouve dans le chalet. Des mesures ont été prises pour protéger les résidences. Des sacs de sable ont été placés au bout de la rue », mentionne M. Handfield.

Des employés du Service des travaux publics de Contrecœur réalisent régulièrement une tournée afin de s’assurer que l’eau ne progresse pas vers les maisons.

Aucune résidence menacée à Sorel-Tracy

Sur le territoire de Sorel-Tracy, seulement une maison sur le chemin Saint-Roch, près du parc Dorimène-Desjardins, était sous surveillance. Les propriétaires de celles-ci sont habitués de vivre avec cette situation chaque année. Normalement, la Ville de Sorel-Tracy leur fournit des sacs de sable pour empêcher que l’eau se rende à la résidence, mais cette année, comme des travaux de rénovation sont effectués afin de rehausser la maison, les propriétaires ont choisi de ne pas en placer.

Au cours des derniers jours, l’eau atteignait aussi la promenade au parc Regard-sur-le-Fleuve. L’endroit touché était interdit de circulation. En début de fin de semaine, le niveau de l’eau avait baissé à cet endroit.

image