10 mai 2018
La MRC de Pierre-De Saurel enregistre un excédent de près de 1 M$
Par: Jean-Philippe Morin

Les maires de la MRC de Pierre-De Saurel ont présenté le rapport financier 2017 lors de la séance du 9 mai. (Photo : archives/Jean-Philippe Morin)

Des projets majeurs dans la MRC de Pierre-De Saurel, dont le Parc éolien et les bacs bruns, ont permis d’engranger un excédent de fonctionnement de 929 997$ au budget prévu en 2017 par les maires des municipalités.

Les résultats financiers ont été présentés par la MRC de Pierre-De Saurel le 9 mai.

Les revenus (13 782 289$) ont été plus élevés que prévu (12 396 667$), tandis que les charges (14 307 140$) ont été moins importantes que ce qui avait été inscrit au budget (15 396 757$). En excluant le rachat des parts sociales par Parc éolien Pierre-De Saurel, l’excédent de fonctionnement est de 929 997$.

« Les redevances perçues de Parc éolien Pierre-De Saurel pour les six premiers mois d’opération ainsi que les redevances sur les matières résiduelles ont été plus élevées que prévu », a énuméré la directrice des ressources financières et matérielles à la MRC, Josée Bergeron, le 9 mai, pour expliquer aux maires pourquoi l’excédent frôle le million de dollars.

De plus, l’encaissement de la contribution de la municipalité de Sainte-Victoire-de-Sorel, l’aménagement de l’écocentre, les redevances sur les resources naturelles et des projets reportés en 2018 expliquent aussi cet excédent.

Contrats et contributions financières

Les maires de la MRC ont pris plusieurs décisions lors du conseil du 9 mai. Parmi elles, ils ont octroyé le contrat de construction du bâtiment de service de l’écocentre régional à l’entreprise Construction Ré-Cam, choisie parmi cinq soumissionnaires, au coût de 719 254,65$. Ce bâtiment inclura un garage et un entrepôt au premier étage ainsi qu’une salle de bain, une cafétéria, un bureau et un espace pour les douches au deuxième étage.

Les maires ont aussi octroyé un contrat de 179 222,40$ à l’entreprise Drainage Richelieu pour l’entretien de six cours d’eau dans les municipalités rurales. Le contrat avait été estimé à environ 289 000$.

Parmi les autres dépenses autorisées, les échangeurs de température seront retirés du quai du bassin Lanctôt pour un montant de 17 600$ par la compagnie Mécanique industrielle Fortier et Fils.

La MRC a annoncé sa participation financière au projet Aînés actifs. Il s’agit de gymnastique douce dans les municipalités. La MRC payera l’instructeur pour 50% des coûts jusqu’à concurrence de 450$.

Finalement, l’organisation a fourni 500$ en aide financière à la Garde côtière auxiliaire canadienne et 250$ à l’Arbre de joie.

image