23 avril 2020
La formation aux entreprises s’organise dans la région
Par: Sébastien Lacroix
Annie Belhumeur, la conseillère aux entreprises de la formation continue du Cégep de Sorel-Tracy. 
Photo gracieuseté

Annie Belhumeur, la conseillère aux entreprises de la formation continue du Cégep de Sorel-Tracy. Photo gracieuseté

La formation continue du service aux entreprises du Cégep de Sorel-Tracy vient de lancer son offre de services pour les entreprises qui souhaitent profiter de l’enveloppe de 100 M$ que Québec a allongée pour la formation à distance.

Publicité
Activer le son

Annie Belhumeur, qui est conseillère pour le secteur de la MRC Pierre-de Saurel et de Contrecœur, s’attend à ce que les entreprises de la région répondent en grand nombre avec la mise en place du programme d’Action concertée pour le maintien en emploi (PACME) en vigueur jusqu’au 30 septembre.

Cette aide a été lancée au milieu des affaires par le ministre du Travail, Jean Boulet, en réponse au ralentissement économique occasionné par la crise de la COVID-19 afin de préparer la relance. Celle-ci permet de couvrir 100 % des frais de la formation et de rembourser le salaire du personnel jusqu’à hauteur de 25 $ de l’heure par salarié.

Le service offert par le Cégep de Sorel-Tracy existait déjà, mais s’adaptera aux mesures de distanciation en donnant des formations différemment. « C’est ce que l’on fait normalement en entreprise, mais à distance, précise Annie Belhumeur. Nous ne sommes pas dans des capsules préenregistrées. Nous faisons des directs [via la plateforme Zoom] avec des participants, que ce soit en groupe ou individuellement. »

Les formations qui sont dispensées aux entreprises se font sur mesure, selon leurs besoins, leurs priorités, et au moment qu’ils choisissent. Toutefois, comme la formation à distance pose certaines limites, ce ne sont pas tous les créneaux qui peuvent être offerts.

Parmi l’étendue des formations à distance offertes par le Service aux entreprises du Cégep de Sorel-Tracy, on retrouve plusieurs domaines, notamment les ressources humaines, le marketing, la comptabilité, la bureautique, les langues, l’import-export, l’accompagnement personnalisé et le coaching.

« Ce que l’on dit aux entreprises, c’est appelez-nous pour voir si on peut vous aider. Si c’est possible, nous allons faire une offre de service », explique la conseillère Annie Belhumeur, qui estime que c’est une belle façon de maintenir des gens en emplois tout en consolidant la position de l’entreprise dans son marché. « Parce que ce sont les entreprises qui vont s’adapter le mieux qui vont survivre », lance-t-elle.

image