6 février 2018
La Commission scolaire n’embarque pas dans le projet de terrain synthétique
Par: Sarah-Eve Charland

La Ville de Sorel-Tracy entreprend des démarches afin de mettre la main sur une subvention qui permettrait la construction d'un terrain synthétique. (Photo :libre de droits)

La Commission scolaire (CS) de Sorel-Tracy refuse qu’un terrain synthétique soit construit sur l’un de ses terrains. Alors qu’elle ciblait le terrain de l’école secondaire Bernard-Gariépy, la Ville de Sorel-Tracy devra envisager d’autres alternatives.

Publicité
Activer le son

Les commissaires scolaires ont pris la décision en réunion spéciale la semaine dernière. « Notre mission est d’améliorer notre taux de réussite. On met tous nos efforts sur la réussite scolaire. Actuellement, un terrain synthétique ne se place pas dans nos visées », affirme le président de la CS, Denis Rajotte.

La CS offre pour le moment la concentration sport football, mais il lui est impossible d’obtenir la concentration soccer. « Juste une centaine d’élèves en football en profiteraient », ajoute-t-il.

Le Service des loisirs de la Ville prendrait probablement en charge la gestion du terrain, suppose le président. « Il ferait sûrement une bonne job, mais il n’y a pas grand avantage pour nos élèves. On veut s’assurer que nos élèves aient accès au terrain en tout temps », mentionne-t-il.

Le projet continue

Le conseiller municipal de Sorel-Tracy, Olivier Picard, a assuré que le projet se poursuivait puisque les élus du conseil municipal ont donné leur appui à l’unanimité.

« La Ville a entrepris des démarches rapidement avec différents services, professionnels et éventuels partenaires, notamment la Commission scolaire […]. Le conseil a décidé d’aller de l’avant dans l’étude d’un terrain à surface synthétique multisports soccer-football, cette fois-ci, sur un terrain qui appartient à la ville de Sorel-Tracy. Les démarches de la Ville continuent donc, et nous devrions déposer une demande de subvention dans le cadre du Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives d’ici le 23 février prochain. »

La Ville de Sorel-Tracy compte profiter de la phase IV du Programme de soutien aux infrastructures sportives et récréatives, doté d’une enveloppe de 100 M$.

image